Des repreneurs pour les librairies Weltbild, insolvables

Nicolas Gary - 04.02.2014

Edition - Librairies - Allemagne - librairies - Weltbild


Début janvier, la librairie allemande Weltbild déposait le bilan. Pas assez de soutiens financiers, trop de contraintes face à la concurrence du commerce en ligne : la direction était devant le fait accompli, et l'obligation de mettre la clef sous la porte. Les 12 diocèses qui possèdent Weltbild-Vertlag, l'un des plus importants éditeurs d'Allemagne, avaient mis au point un projet de sauvetage en novembre dernier, qui ne sera pas parvenu à son terme. Mais les repreneurs comment à se faire connaître…

 

 

Peter Reber besuchte uns in der Weltbild-Filiale Emmen Center!

weltbildschweiz, CC BY 2.0

 

 

 

Selon l'agence Reuters, plusieurs investisseurs potentiels se sont manifestés auprès de la direction du groupe éditorial Weltbild - la chaîne de librairies était en effet couplée à une maison d'édition. Ces acheteurs ont pris contact avec l'administrateur en charge de l'insolvabilité des établissements.

 

Pour l'heure, aucun détail précis n'a été donné sur la nature des offres, ni même la réaction de Weltbild. Son administrateur, Arndt Geiwitz avait eu différents échanges, précédemment, avec des entreprises médiatiques internationales intéressées par l'achat du groupe entier de librairies. Selon toute vraisemblance, il faudrait prendre deux mois de réflexions pour parvenir à des offres consolidées. 

 

En parallèle, le Land de Bavière souhaite apporter sa contribution, en collectant les fonds nécessaires pour continuer à rémunérer les salariés. « En tant que propriétaires, nous ne pouvions justifier un investissement d'une somme à trois chiffres en millions d'euros, prélevée sur les recettes fiscales de l'église », expliquait Reinhard Marx, archevêque de Munich. 

 

Weltbild avait en effet réclamé à son propriétaire 135 millions €, et ce dernier n'en proposait que 65 millions. L'engagement du Land de Bavière permettrait de rassurer au moins partiellement les salariés de la librairie.

 

 

via Süd Deutsche