Des résultats en légère hausse pour Hachette USA

Clément Solym - 08.05.2008

Edition - Economie - Hachette - Lagardère - USA


En France, le rachat de Numilog par l'éditeur n'est pas passé inaperçu, mais clairement, Hachette affiche une santé toujours solide.

Pour ce premier trimestre, les chiffres sont en hausse pour la division américaine, avec +0,5 % à 636 millions de dollars (413,3 millions d'euros), des résultats cependant impactés par la baisse de la valeur de la monnaie américaine.


Les ventes également ont connu une certaine augmentation avec +2,4 %. La société mère Lagardère a déclaré que sa filiale américaine avait réalisé là un bon premier trimestre, largement soutenu par les ventes de Maximum Ride, la série de James Patterson, largement déclinée et mise en avant pour son côté adulescent, autant que par ceux de Stephenie Meyer.

Au Royaume-Uni, la croissance des titres pour adultes et enfants dans le domaine de la fiction est robuste, tandis qu'en France, le groupe tirait quelque peu la langue. Néanmoins, les perspectives pour 2008 restent « bonnes », conclut le groupe.