Des romans, un essai et... Fabrice Luchini : quatre livres sinon rien

Fnac - 22.03.2016

Edition - Les maisons - sélection lectures - Fabrice Luchini - romans essais


La lecture égaye nos sens, survole nos désirs, entretien notre savoir et illumine nos cœurs : tout cela n'est-il pas merveilleux ? De la passion ardente des mots au crépuscule profond des intrigues, Fnac.com et ActuaLitté vous proposent, à travers la sélection du jour, de plonger tant dans la noirceur des polars que dans l’énigmatique de l’Histoire.

 

 

Le miroir aux alouettes, Michel Onfray

 

Ceci est, d’une certaine manière, une autobiographie politique dans laquelle il est question d’athéisme social et de refus des mythes proposés par ceux qui nous gouvernent ; de ce qui nourrit le Front national et du rôle de la gauche libérale dans la formation de ce chiffon rouge ; du besoin des Le Pen qui structure la gauche gouvernementale et de sa prétendue lutte contre eux ; de la fabrication du consentement par les médias et du journalisme comme propagande de ces mythologies ; du souverainisme devenu un gros mot et, conséquemment, de la servitude transformée en vertu ; de la religion libérale qui triomphe depuis 1983 et génère la misère, donc le populisme ; des guerres faites aux côtés des Bush depuis 1991 et qui contribuent au terrorisme dans le pays ; de la haine de ceux qui, comme moi, restent fidèles à la gauche sociale et pacifiste ; du mépris dans lequel est tenu l’athée que je suis et des insultes qui accueillent quiconque pense l’islam en voltairien ; de la nécessité d’en finir avec les imposteurs qui se disent de gauche, mais qui ne mènent pas une vie de gauche ; enfin, de la gauche libertaire qui est la mienne et de la possibilité, ici et maintenant, d’une anarchie positive.  

 

 

 

Inhumaine, Patricia Cornwell

 

Le Dr Kay Scarpetta, experte en médecine légale, enquête sur un décès très suspect à Cambridge, Massachusetts, quand un message mystérieux apparaît sur son téléphone. Une vidéo s’affiche, impossible à interrompre, montrant sa nièce Lucy vingt ans plus tôt à l’académie du FBI. Ce qu’elle y découvre, Scarpetta n’osera le partager ni avec son mari Benton Wesley, agent du FBI, ni avec le détective Pete Marino, ni même avec Lucy.

 

Elle craint que cette vidéo ne signale la réapparition de sa plus vieille ennemie, qu’elle pensait disparue depuis longtemps. Tout aussi troublant, le FBI lui-même s’acharne contre Lucy pour la confondre dans une affaire qui pourrait l’envoyer en prison jusqu’à la fin de ses jours. Ces évènements seraient-ils liés ? Pour protéger tous ceux qu’elle aime, Scarpetta doit affronter une meurtrière machiavélique aux actions inhumaines.
 
Dans ce nouvel épisode, Kay Scarpetta et Lucy Farinelli se retrouvent au cœur du danger dans une enquête palpitante où se mêlent sciences légales, surveillance électronique et vengeance très calculée.

 

 

 

Un homme à histoires, Patrick Rotman

 

Milieu des années 50. François Mitterrand n’a pas quarante ans et ambitionne déjà les sommets de l’État. Il aimante les femmes, et collectionne les ennuis. Il est au cœur de tous les « scandales » qui défraient la chronique, de l’affaire des fuites en 1954 à l’attentat de l’Observatoire en 1959… Vingt ans après, un de ses amis, un journaliste qui collabora à L’Express et fut de toutes les coulisses, raconte ces années troubles.

 

Des dessous des négociations de Genève au chaudron du 13 mai 1958 à Alger, des plateaux de cinéma hantés par un Mitterrand en quête de starlettes aux dîners chez Lipp, des Conseils des ministres aux déjeuners chez Pierre Lazareff à Louveciennes où défile le Tout-Paris, voici le vrai roman d’une époque où se croisent des personnages bien réels, Mitterrand, Salan, Mendès France, Mauriac, Camus, Françoise Giroud et tant d’autres, flics de l’ombre et agents doubles. À la fois roman historique et polar politique, Un homme à histoires se lit comme on regarde un film, pour notre plus grand bonheur.

 

 

 

Comédie française, Fabrice Luchini

 

Il nous a fait redécouvrir La Fontaine, Rimbaud et Céline. Il incarne l’esprit et le panache de la langue française. En prose, en vers et même en verlan, il a donné sa voix à d’immenses auteurs, auxquels il sait faire respirer l’air de notre temps — en racontant la fureur du Misanthrope à l’ère du téléphone portable, ou la sensualité de « La Laitière et le pot au lait » sur l’air d’une publicité pour Dim.

 

Il a quitté l’école à quatorze ans pour devenir apprenti coiffeur. Il est aujourd’hui l’un de nos plus grands comédiens, célébré pour ses lectures-spectacles, couronné par la Mostra de Venise pour son rôle dans son dernier film, L’Hermine.

 

Dans son autobiographie, Fabrice Luchini livre le récit d’une vie placée sous le signe de la littérature, à la recherche de la note parfaite. Fabrice Luchini est né à Paris en 1951. Lancé par Philippe Labro et Éric Rohmer alors qu’il est encore apprenti coiffeur, révélé par le film La Discrète, en 1990, il est l’un des plus grands acteurs français. Il donne depuis plus de vingt ans des spectacles, désormais entrés dans la légende, consacrés aux auteurs qu’il aime. Il a été sacré meilleur acteur à la Mostra de Venise pour son rôle dans L’Hermine de Christian Vincent.


Chez Fnac, retrouvez -5 % sur tous les livres en retrait magasin et nos conseils Livres ici même.