Des soirées étudiantes moins arrosées

Clément Solym - 27.03.2008

Edition - Société - soirées - étudiantes - alcool


Lors d'une étude menée en 2003 par la CGE (Conférence des Grandes Écoles), il avait été mis en évidence que les étudiants profitaient des soirées étudiantes pour abuser d'alcool, de tabac et parfois même d'autres substances illicites.

Partant de cette constatation, une charte a été créée. Elle a déjà été signée par la CGE (bien sûr) mais aussi par la BNEI (Bureau National des Élèves Ingénieurs) et le (Bureau National des Élèves en école de Commerce). Elle est de plus adressée aux chefs d'établissement et aux bureaux d'élèves.

Elle prévoit notamment l'interdiction des Opens-bars, et des sponsors représentants des marques d'alcool, la mise en place d'Open-soft pour promouvoir les boissons sans alcool, de réglementer l'achat de boissons alcoolisées par des tickets et la distribution de nourriture.

Tout cela dans un but de prévention et non de répression. Mélanie Blanchard, responsable du groupe lutte contre les comportements addictifs, explique que « Dans notre politique de prévention, nous préconisons la mise en place d’ateliers de formation pour les associations étudiantes qui organisent les soirées qui ont signé le formulaire d’adhésion de notre charte ».

Ainsi une équipe serait mise en place pour veiller au bon déroulement de la soirée, distribuant au passage des éthylotests, et sachant comment gérer « une personne en état d'ébriété ».

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.