Des textes macabres et inédits de Daphné du Maurier

Clément Solym - 22.02.2011

Edition - Société - daphne - maurier - textes


La romancière britannique Dame Daphné du Maurier, décédée en 1989 avait écrit trois oeuvres particulièrement chéries d'Alfred Hitchcock, au point que le réalisateur ait décidé de les adapter en film - le plus célèbre, publié en 1952 et adapté en 1963 étant Les Oiseaux.

Mais Daphné avait écrit une quinzaine de romans, ainsi que des recueils de nouvelles et d'autres récits. (voir Wikipedia)

Des oeuvres intéressantes, certes,  auxquelles s'ajouteront bientôt cinq nouveaux textes, qu'une libraire britannique vient d'exhumer - dont un, intitulé The Doll, presque paru (mais clairement écrite) en 1928, alors que Daphné avait une vingtaine d'années à peine.

Les textes, trouvés dans la maison d'enfance de l'auteure, en Cornouailles, par Ann Willmore, qui s'est consacrée entièrement à Daphné, au point d'en choper une collectionnite aiguë. Et justement, Ann cherchait depuis un long moment The Doll, qui est évoqué dans la biographie de l'écrivaine, mais qu'elle n'avait jamais réussi à retrouver.

Et quand on dit presque paru, c'est que plusieurs des textes de jeunesse et d'après de Daphné avaient été publiés dans des magazines féminins, au Royaume-Uni et aux États-Unis, tout au long de sa carrière. Mais The Doll, impossible de mettre la main dessus. Or, c'est en 1937 que le texte est paru dans un recueil de nouvelles parues dans The Editors Regrets, qui reprenait alors des textes refusés par des maisons et autres magazines.

« Même dans une époque où tout est permis, il est encore très choquant. Pour une jeune femme, seule, avec des origines sociales très chics..., je peux tout à fait comprendre pourquoi il n'a pas été publié à l'époque. » Les autres textes, quant à eux, ont été publiés vers 1932, explique le Guardian.

Selon la libraire, les textes découverts sont encore plus sombres que celles que l'on connaît. Macabres et même sinistres. L'éditeur Virago devrait publier les textes découverts. The Doll sortira ainsi le 5 mai prochain.

Crédit photo University of Exeter