Deux livres contre Marine Le Pen qui 'suintent la haine' ?

Clément Solym - 10.06.2011

Edition - Justice - marine - pen - plainte


La méthode est connue de la part du FN : la plainte, pour faire parler. Et quand ce n'est pas celle que l'on se prend dans les dents pour des propos haineux, ce sera celle que l'on porte contre un tiers.

En l'occurrence, c'est le compagnon de Marine Le Pen, Louis Alliot, qui occupe le poste de vice-président du parti d'extrême droite, qui a dévoilé dimanche que la patronne déposerait une plainte contre les ouvrages de Caroline Fourest et Nathalie Nathalie Kosciusko-Morizet.

Deux ouvrages sinon rien

Selon lui, les deux femmes « agrègent des contre-vérités, Caroline Fourest a collecté tous les ragots qu'elle pouvait trouver sur internet et chez quelques illuminés d'extrême droite hostiles à Marine Le Pen… »

Pour ce qui est de la biographie écrite par Fiammetta Venner et Mme Fourest, il n'est pas arrivé à la rédaction, aussi serait-il difficile de vous le confirmer. Marianne annonce la couleur : « Sous un discours lisse, les vieux démons ne demandent qu'à surgir, on le sent, on le sait. »

 


Mais pour celui de NKM, qui est passé rapidement entre nos mains, on peut vous assurer qu'il tient plus de la démonstration Bisounours que du pamphlet féroce et violent à l'encontre d'Amène le Pire. Pardon. Marine le Pen.

La haine ne serait pas du côté présumé

Selon La Province, qui cite les propos de Louis Alliot, l'actuelle ministre de l'Écologie aurait probablement plus à faire à regarder les personnes qui sont dans son propre parti : « Plutôt que de nous accuser d'être un parti d'extrémistes, elle ferait mieux de chercher où sont vraiment les gens d'extrême droite : à l'UMP, on trouve plus d'anciens du Gud ou d'Occident que chez nous. »

 

Retrouver notre Dossier:

Et d'ajouter : « Ce ne sont que des inventions. Elle écrit par exemple que j'utilise le nom de ma mère pour draguer les communautés juives, ce qui est totalement faux. Ou alors elle prétend que le grand-père de Marine, tué pendant la guerre, allait à la pêche pour nourrir les Allemands. »

Dans un communiqué, Marine Le Pen estime que les deux ouvrages suintent « le mépris pour un peuple qui n'obéit pas aux injonctions des puissants et des bien-pensants ».

Pour le moment, pas de nouvelles des plaintes en question.

Crédit photo Flickr