Deux livres numériques vendus, pour un best-seller papier

Clément Solym - 27.10.2010

Edition - Economie - kindle - vente - ebooks


Les résultats parlent d'eux-mêmes. Ou à défaut, peut-on leur faire dire ce que l'on souhaite. Mais derrière l'argent, une double réalité : l'ebook a explosé véritablement en 2010. Et forcément, les acteurs qui ont flairé et anticipé le marché en amont recueillent les fruits.

Une belle compote en perspective qu'il va nous faire Amazon. Les communiqués n'en finissent pas de tomber, toujours sans qu'aucun chiffre ne soit donné, mais après tout, c'est la politique maison. Selon le dernier en date, les Kindle se vendent comme des petits pains, c'est certain.


Mais au cours des 12 dernières semaines, soit le lancement de la 3e génération du Kindle, le cybermarchand annonce que ce sont plus d'appareils qui ont été vendus sur l'ensemble du quatrième trimestre 2009.

C'est-à-dire en incluant Noël...

Mais plus encore, ce sont les ventes de livres qui partent en trombe. Aujourd'hui, le marchand assure que sur le top 10 des livres vendus, les ouvrages numériques se vendent mieux. De fait, pour un livre papier du top 10, deux versions de son ebook sont vendues. Mais évidemment, sans chiffres, on peut toujours parler dans le vide, sans pour autant oublier l'ampleur financière d'Amazon...

Ce qui est certain, c'est qu'avec la popularité du lecteur et son taux d'adoption, aux États-Unis, comme en Angleterre, on assiste au lancement d'une véritable fusée. Maintenant, est-ce que le Nook Color pourra contrer cet envol ?