Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Deux nouveaux commerces culturels s'installent au Quartier Latin

Julien Helmlinger - 19.09.2014

Edition - Librairies - Quartier Latin - Commerces culturels - Culture - Paris


Ce lundi 22 septembre, Bruno Julliard, premier adjoint à la Maire de Paris, et Joëlle Morel, présidente de la Semaest, inaugureront deux nouvelles adresses parisiennes. Dans le quartier Latin, une librairie et une maison d'édition, respectivement Antiq-Photo et Diane de Selliers rejoignent un patrimoine culturel local déjà bien etoffé. Ces installations s'inscrivent dans les initiatives soutenues par la Ville de Paris et la Semaest.

 

 


Bruno Julliard (crédits Mathieu Delmestre)

 

 

L'installation dans le quartier de la librairie Antiq-Photo et des éditions Diane de Selliers vont rassembler les élus et passionnés de lecture, dans des locaux acquis par la Semaest. Cette dernière, depuis 2004, est missionnée par la Ville pour préserver et développer les commerces de proximité dans certains quartiers de la capitale, dans un contexte économique qui voit ces lieux de culture menacés.

 

Contactée par ActuaLitté, Sabrina Le Bourgeois, de la Semaest, explique : « En 2008, une seconde mission, concernant principalement le Quartier Latin, nous a été confiée. Il s'agit de maintenir ces commerces culturels de proximité qui connaissent actuellement des conditions difficiles. [...] On est donc directement en rapport avec la Fédération des libraires et le monde de l'édition. »

 

Pour ce faire, l'organe « acquiert des locaux en rez-de-chaussée et les rénove entièrement », explique Sabrina Le Bourgeois, dans l'optique d'y réimplanter des entreprises culturelles à des loyers adaptés à leurs sources de revenus. Avec ces deux nouvelles adresses, les bonnes œuvres de la Semaest, conjointement à l'action de la Ville de Paris, auront permis de maintenir ou de reloger, depuis 2008, quelque 50 commerces dans le Quartier Latin.

 

« Une petite victoire », pour Sabrina Le Bourgeois

 

Les amoureux d'antiquités photographiques et cinématiques, de sciences et notamment d'optique, pourront ainsi se réjouir de l'agrandissement de l'Antiq-Photo Gallery, au 11 rue de Vaugirard, qui possédera désormais sa propre librairie juste en face de son premier local. Ses tenanciers mettront particulièrement en avant les livres, catalogues, brochures, documents et procédés photographiques et cinématographiques.

 

Au 19 rue Bonaparte, la maison d'édition Diane de Selliers, également fondation pour la recherche en histoire de l'art, publie des livres mêlant œuvres littéraires et artistiques, avec une grande rigueur éditoriale. L'éditeur propose une collection dédiée à la littérature qu'auront illustrée de grands peintres, composée de bouquins ayant parfois nécessité plusieurs années de travail. Avec un rythme de publication d'une nouveauté par an.

 

L'institut Diane de Selliers entend quant à lui aider à la recherche, à la connaissance et à la mise en valeur d'œuvres du patrimoine de l'humanité, dans le cadre d'une convention de partenariat avec la maison d'édition. 

 

Les inaugurations auront lieu le 22 septembre, à 17h30 rue Vaugirard, puis à 18h30 pour ce qui concerne la maison d'édition rue Bonaparte. Comme nous l'annonce Sabrina Le Bourgeois, on retrouvera bien entendu « sur place, des gens intéressants du milieu de l'édition ». La liste ne se trouvait pas à portée de main, au moment de l'entretien, il faudra donc être présent pour la découvrir.