Deux prix Nobel de littérature vice-présideront la destinée du PEN International

Camille Cado - 08.10.2019

Edition - International - PEN International Congrès - PEN France engagement - Hong Kong PEN International


Le 85e Congrès du PEN International s’est tenu du 30 septembre au 4 octobre 2019 à Manille (Philippines) en présence de 72 centres Pen et des plus célèbres écrivains philippins, Francisco José Sionil entre autres. Au programme, plusieurs élections statutaires, mais également une prise de position pour soutenir la liberté d’expression et de rassemblement à Hong Kong.

(via Facebook)

 
À l’occasion du 85e Congrès du Pen International, les quatre comités permanents — pour la paix, les écrivains en prison, les femmes écrivaines, ainsi que traduction et droits linguistiques — se sont réunis.  Emmanuel Pierrat, Président du PEN Club France depuis janvier 2018, a été confirmé comme Président du Comité pour la Paix par un vote à l’unanimité des 75 délégations venues des cinq continents.

D’autres élections ont eu lieu : deux Nobel de littérature ont ainsi été élu à la vice-présidence de Pen International : Olhan Pamuk (Turquie) et Svelatiana Alexievitch (Biélorussie) « pour remplacer Toni Morrisson et la démission de Mario Vargas Liosa qui n’est pas d’accord avec notre soutien aux Catalans » confie Emmanuel Pierrat à ActuaLitté.

Luisa Valenzuela (Argentine), Fransisco Sionil (Philippines), Elena Poniatowska (Mexique) assumeront également les fonctions de vice-président de l’organisation internationale. 
 

Le Pen Internationale se mobilise pour la liberté d’expression à Hong Kong


En qualité de Président du Comité des écrivains pour la Paix du Pen International, Emmanuel Pierrat a fait voter par l’Assemblée générale trois grandes résolutions : la première porte sur les menaces contre la démocratie et la course aux discours de haine dans les pays où la démocratie existe ; la deuxième sur les migrants et de manière plus générale les exilés ; la dernière sur les menaces contre les libertés publiques en Asie du Sud et de l’Est.

Dans une tribune publiée sur leur site internet, l’organisation internationale demande au gouvernement de Hong-Kong de respecter la liberté d’expression des journalistes et des écrivains ainsi que la liberté de rassemblement : 

« Nous condamnons l’usage excessif de la force par les services de police, qui s’est exacerbée jusqu’à l’emploi de balles réelles. Le 1er octobre, un manifestant âgé de dix-huit ans a été abattu et cinq balles réelles ont été tirées en différents lieux.» 

« Nous exhortons vivement le gouvernement de Hong-Kong à prendre des mesures immédiates pour diligenter une enquête sur l’attitude des services de police, mettre en cause la responsabilité des officiers impliqués et rétablir le calme en rassurant le public et en faisant respecter le droit de manifester pacifiquement. En tant qu’écrivains du PEN International, nous sommes particulièrement inquiets des informations selon lesquelles des médias ont été violemment entravés dans l’exercice de leur devoir. Nous sommes tout particulièrement préoccupés par le nombre de journalistes ayant été blessés et hospitalisés. Nous demandons aux Forces de Police de Hong-Kong de cesser toutes les attaques violentes dirigées contre les médias et de respecter les droits d’une presse libre. » 
 
Crée depuis 1921, Le Pen International est présent sur les cinq continents afin de défendre les libertés d’expression et de création. Depuis près de 100 ans, il intervient à travers le monde contre toutes les formes de censures et apporte son soutien aux journalistes, mais aussi aux écrivains persécutés. 

Le Pen International et plus particulièrement le Comité des Écrivains en Danger ont ainsi créé une Case List qui recense tous les écrivains emprisonnés, en exil, disparus ou tués au 31 décembre dernier :




Via Bielsat TV
 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.