Diffamation : Xavier de Fontenay et la vie secrète de sa mère

Clément Solym - 12.01.2012

Edition - Justice - diffamation - Geneviève de Fontenay - fils


Il en va de ces petits procès en diffamation, dans le monde de l'édition, comme des petits fours que l'on engloutit aux cocktails : il faut s'arrêter avant la nausée. Hier, c'est le fils de Geneviève de Fontenay, l'ancienne dame des Miss France, qui a battu la campagne, pour assigner un éditeur.

 

Xavier de Fontenay, fils honnête et travailleur, estime que les Editions du Moment, qui ne rate donc pas une occasion de prendre un procès, versent dans la diffamation, avec le livre La vie secrète de Geneviève. 

 

Amel Brahmi, auteur dudit ouvrage et journaliste pour Le Parisien, a publié le 24 novembre dernier ce livre qui envisage de faire tomber le masque de Geneviève de Fontenay pour découvrir le visage de Geneviève Mulmann". Et le quotidien qui avait publié des bonnes feuilles du livre présentait la dame aux chapeaux farfelus, sous un étrange jour :

 

« L'ascension de Geneviève de Fontenay dans cet univers impitoyable ne s'est pas faite dans la douceur. Cette gardienne farouche des traditions n'a jamais cessé de transgresser les valeurs qu'elle prône. Loin de jouer les mannequins farouches, Geneviève compte parmi les premières (au milieu des années 50, NDLR) à dévoiler ses jambes pour défiler en lingerie et en maillot de bain. »

 

 

Amel Brahmi, évoquant dans un entretien avec Voici (oui, bon...) le fils de Fontenay se disait d'ailleurs « choquée, je ne m'attendais pas à ça. Je savais qu'il en voulait à sa mère car elle ne l'avait pas élevé… Bon, on peut toujours en vouloir à ses parents, mais lui, c'était assez virulent. J'étais surprise par les anecdotes qu'il me racontait, la manière dont il parlait de sa mère et dont il pouvait la percevoir. Très négative ». 

 

Le tableau n'est donc pas tendre, dans le livre, et l'on s'en doute, Xavier a pris la mouche. C'est que la biographie non-autorisée et les propos qu'on lui prête dans l'ouvrage ne lui conviennent pas vraiment. Chose amusante, Geneviève elle-même avait trouvé que l'ouvrage était « un ruban de diffamation ».

 

Retrouver ce livre sur Comparonet

 

Et d'ajouter : « C'est incroyable de pouvoir écrire des trucs comme ça sans demander une seule fois si c'est vrai. Cette fille ne m'a jamais dit quoi que ce soit. Je pense que si j'étais comme elle me décrit il y a longtemps que ça se saurait. Je suis le contraire de tout ça. Je suis très fière de ce que je suis, je suis fière de ce que j'ai fait ». (voir notre actualitté

 

Un petit cumul pour l'éditeur, qui actuellement doit gérer avec Franck Ribery, pour un livre racontant la « face cachée du footballeur ».