Diffusion et distribution de la BD : Makassar, pour une édition indépendante

Sophie Kloetzli - 24.06.2016

Edition - Les maisons - diffusion distribution définition - Makassar diffuseur distributeur - bande dessinée distributeur


Créé il y a une vingtaine d’années par André Strobel, Makassar un petit diffuseur-distributeur basé à Paris. Spécialisé dans le milieu de la bande dessinée, du comic et du manga, il s’adresse en premier lieu à des éditeurs indépendants, parfois engagés, bien que son activité se soit progressivement élargie. Olivier Garnier, gérant de Makassar, décrit les activités de diffusion et de distribution prises en charge par la société.

 

L'entrepôt de Makassar, dans le 20e arrondissement de Paris

(ActuaLitté, CC BY-SA 2.0)

 

 

En quoi consistent la diffusion et distribution ?

 

Au sein de la chaîne du livre, la diffusion et la distribution interviennent au stade de la commercialisation.

 

D'après le Syndicat national de l'édition (SNE), « la diffusion désigne l’ensemble des opérations commerciales et marketing mises en œuvre par les éditeurs dans les différents réseaux de vente. » Cette activité consiste avant tout à « vendre le livre aux libraires », explique Olivier Garnier. L’éditeur présente ses nouveautés au diffuseur, qui les fait connaître à son tour aux libraires et aux réseaux de vente. Il fait ensuite remonter les commandes aux éditeurs.

 

Quant à la distribution, elle concerne la circulation physique du livre (du stockage au transport) et la gestion des flux financiers (traitement des commandes et des retours). Le tout dans le respect des délais : d’après la loi Lang, qui prône aussi le prix unique du livre, les livres doivent être distribués partout le même jour.

 

Finalement, c'est 15 % du prix de vente du livre revient au diffuseur-distributeur, précise Olivier Garnier. Ce pourcentage est néanmoins variable : selon les chiffres du SNE, entre 4 et 7 % du prix de vente du livre revient au diffuseur, et entre 8 et 15 % au distributeur.

 

Où les livres sont-ils distribués ?

 

Parmi les clients de Makassar, on trouve aussi bien des libraires indépendants que des grandes surfaces comme la Fnac ou Leclerc. « Le plus important étant d’avoir un libraire qui sache défendre le livre », souligne Olivier Garnier. Le diffuseur-distributeur travaille également avec Amazon, un « gros client ».

 

La zone diffusion et de distribution s’étend à de nombreux pays : en Belgique, en Suisse, en Italie, au Canada ou encore aux États-Unis, dont les titres des grandes maisons d’édition telles que Marvel et DC Comics sont importés, diffusés et distribués en France.

 

« Le marché de la bande dessinée se porte bien », se réjouit Olivier Garnier, malgré une baisse de la vente des mangas au profit des comics. Le marché génère entre 5000 et 6000 nouveautés par an et « était en croissance l’année dernière ».

 

Pour une édition indépendante et engagée

 

Makassar distribue tous types de produits, surtout des livres, mais aussi des affiches, des DVD, des CD et des figurines. Depuis sa création, son activité s’est progressivement diversifiée. « Au début, on travaillait avec des éditeurs indépendants qui faisaient de la bande dessinée engagée », explique Olivier Garnier. « Ces éditeurs ont bouleversé la bande dessinée classique, avec le noir et blanc, les thèmes adultes », qui ont ouvert le genre à toutes sortes de sujets de société.

 

Aujourd’hui, les 200 éditeurs avec lesquels travaille Makassar ne sont pas forcément indépendants, mais ils sont souvent assez petits. « Nous contactons les éditeurs si nous avons des affinités avec leur catalogue, mais il y a aussi des affinités économiques », indique Olivier Garnier. Ce n’est guère étonnant si l’on songe que Makassar est l’un des plus petits diffuseurs-distributeurs du milieu de la bande dessinée, et que beaucoup de petits éditeurs ne pourraient exister sans eux... et leurs tarifs avantageux. Toutefois, si l’un de ces éditeurs prend de l’ampleur, la distribution est prise en charge par Union Distribution, dont les moyens sont plus importants.

 

Union Distribution est l’un des partenaires de Makassar, parmi lesquels on peut aussi citer Hobo Diffusion, qu’il distribue. « Hobo Diffusion promeut l’édition indépendante, engagée, libertaire, contre-culturelle, en lui permettant d’être présente en librairie », peut-on lire sur leur site.