DILA : contribuer pleinement à "l'ouverture des données publiques"

Cécile Mazin - 28.04.2015

Edition - Les maisons - Direction information - développement numérique - ouverture données publiques


La Direction de l'information légale et administrative, DILA, vient de présenter son rapport d'activité pour l'année 2014. Cette administration centrale intervient à travers plusieurs activités, comme les marques historiques (Journal officiel, La Documentation française) et les services publics (Légifrance, service-public.fr, 3939 Allo Service public, BODACC, BOAMP, vie-publique.fr…). 

 


 

 

Plusieurs chantiers ont conduit l'année 2014, note la DILA, comme le développement du numérique, une solution primordiale dans l'évolution de ses publications. « En mettant en œuvre la gratuité de réutilisation de ses bases de données juridiques et associatives, la DILA a poursuivi sa stratégie d'opérateur numérique et contribue ainsi à la politique d'ouverture des données publiques de l'État. »

 

Par ailleurs, les sites Legifrance.fr et Service-public.fr ont accumulé 320 millions de visiteurs « assurant pleinement leur mission de service public de diffusion gratuite du droit et de l'information administrative ». Rappelons que, le 30 octobre dernier, avait été lancé le programme d'innovation collaborative et ouverte « Open Law – Le droit ouvert ».

 

De même, le 7 juillet, était paru au JORF l'arrêté du 24 juin 2014 du Premier ministre rendant les données des bases LEGI, KALI et CIRCULAIRES – diffusées sur legifrance.gouv.fr – réutilisables gratuitement avec licence ouverte. 

 

Mais les évolutions se poursuivront, avec, notamment, le passage du Journal officiel au 100 % numérique au 1er janvier 2016. Et la DILA souhaite avant tout poursuivre son activité dans l'ouverture des données publiques, avec l'alimentation de data.gouv.fr. « Ces avancées ont été rendues possibles par un dialogue social constant et la prise en compte de la mutation de nos métiers pour lesquels nos agents seront formés », se félicite Bertrand Munch, directeur de l'établissement.