Disney veut en finir avec les procès à répétition de Stan Lee Media

Antoine Oury - 26.02.2014

Edition - Justice - Walt Disney - Stan Lee Media - procès


Régulièrement, la société Stan Lee Media, créée par Stan Lee et Peter F. Paul en 1998 et passée par plusieurs faillites (en 2000 et 2001) revient dans l'actualité, toujours pour des histoires de procès. Au moment de sa création, elle était censée protéger les créations de Stan Lee des utilisations non autorisées, mais a rapidement disparu. Enfin, presque, puisqu'elle s'est spécialisée depuis dans les procès.

 


Stan Lee

Stan Lee (Gage Skidmore, CC BY-SA 2.0)

 

 

La société est fermée depuis 2000, mais ne se prive pas d'attaquer en justice, depuis, toutes les entités qui ont eu affaire à des personnages créés par Stan Lee. En octobre 2012, Stan Lee Media réclamait ainsi à la Walt Disney Company pas moins de 5,5 milliards $ en guise de dédommagements. Sous le motif que la société avait « copié et exploité des personnages "propriétés" de Stan Lee Media ».

 

La marque de la souris n'est pas la seule à avoir essuyé les attaques judiciaires de Stan Lee Media : Marvel, Disney, POW! Entertainment, la nouvelle société de Stan Lee et... Stan Lee lui-même. Dernièrement, Stan Lee Media a cru bon de céder les droits de Spider-Man pour une comédie musicale en Pennsylvanie, Broadway: Now & Forever, alors qu'il ne possède pas la moindre autorité quant à l'usage du personnage...

 

Disney a donc déposé une plainte, qui demande également à la Cour de l'État de « faire cesser une bonne fois pour toutes les prétentions de propriété intellectuelle, rejetées à de nombreuses reprises, de Stan Lee Media sur les personnages Marvel ». Par ailleurs, Disney rappelle que Stan Lee Media est une société dissoute, qui ne peut donc pas siéger en tant que plaignant ou partie dans un tribunal, « sauf dans le cadre d'une liquidation ou d'un règlement de ses comptes ».

 

Pour qui sonne le glas...