Disparition d'Arlette Albert-Birot, présidente du Marché de la Poésie

Clément Solym - 05.07.2010

Edition - Société - Arlette - Albert - Birot


Celle qui fut la femme du poète Pierre Albert Birot (1876-1967) vient de s’éteindre, et avec elle disparaît une grande dame de la poésie. Le travail qu’elle a accompli tout au long de sa vie en faveur de ce genre littéraire si particulier est à mettre au rang de celui qu’elle a toujours mené pour mieux faire connaître l’œuvre de son mari.


Cette grande passionnée des mots et de leurs sonorités animait avec talent le Marché de la Poésie dont elle était la présidente. Et ce n’est que cette année, qu’à son grand regret, elle n’a pu être présente pour la 28ème édition de cette manifestation qui s’est tenue à Paris (place Saint-Sulpice, 6°) du 17 au 20 juin 2010.

Différents hommages devraient intervenir prochainement autour de cette disparition. En attendant, voici l’occasion de se replonger dans l’œuvre principale de son mari, Grabinoulor. Pour ceux qui ne connaissent pas encore l'ouvrage, un détour par ce blog vous permettra de le découvrir...