Disparition de l'écrivain François Nourissier

Clément Solym - 16.02.2011

Edition - Société - nourissier - françois - décès


Né en 1927 à Paris, François Nourissier vient de mourir. Il fut l’un des membres les plus influents de l’Académie Goncourt à laquelle il appartint pendant près de trente ans. Rentré en son sein en 1977, il en devint le secrétaire général en 1983 et le président de 1996 à 2002. Ce sont des raisons de santé qui le poussent au départ en 2008.

Après de multiplies petits boulots, aussi divers que variés, François Nourissier assura les fonctions de secrétaire général des éditions Denoël entre 1952 et 1955 et celles de conseiller aux éditions Grasset de 1958 à 1996. En parallèle de sa carrière dans l'édition, François Nourissier collabora à de nombreux titres dont L'Express, Le Figaro ou encore Paris-Match.


Il laisse une série de romans, comme La Crève, Prix Femina en 1970, mais il reste surtout dans la mémoire du public pour son Histoire française publiée en 1965 et qui obtint le Grand prix de l’Académie française.

Depuis déjà plusieurs année, François Nourissier était atteint de la maladie de Parkinson. A la suite de son départ de l’Académie Goncourt en 2008, nos confrères du Figaro étaient allés à la rencontre de l’écrivain qui s’était volontiers expliqué sur sa décision dans un entretien très personnel.