Disparition de l'écrivain Joseph Bialot, déporté d'Auschwitz

Clément Solym - 28.11.2012

Edition - Société - joseph - bialot - disparition


Né à Versovie en 1923, Joseph Bialot vient de s'éteindre à Paris. D'origine juive, ce maître du roman noir s'était installé en France avec sa famille dès 1930. Résistant puis déporté à Auschwitz, il fut libéré par l'arrivée des Russes en 1945.

 

Après en être passé par de nombreux métiers, de l'agriculture à l'ébénisterie, il commença sa carrière sur le tard en publiant chez Gallimard un premier roman noir, Le Salon du prêt-à-saigner, alors qu'il avait déjà 55 ans et reçut, pour cette œuvre, le grand prix de littérature policière en 1979, rapporte Le Figaro.

 

Par la suite, il ne put se séparer de sa plume et, s'il avait encore de nombreux projets en cours, son dernier livre vient de sortir chez Rivages, Le Puits de Moïse est achevé.  

 

 

 Avec l'INA

Olivier BARROT, depuis le café "Le Rostand" à Paris, présente le livre "C'est en hiver que les jours rallongent" (éditions Le Seuil) de Joseph BIALOT. L'auteur parle de son livre avec Barrot.