Disparition de la galeriste Denise René

Clément Solym - 10.07.2012

Edition - Société - denise - rené - disparition


La galeriste parisienne Denise René vient de s'éteindre à l'âge de 99 ans. Connue pour avoir exposé des œuvres ayant trait à l'art abstrait, et plus particulièrement cinétique, cette véritable visionnaire ouvrit sa première galerie en 1944. 

 

Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication a tenu à rendre hommage à cette femme qui œuvra tant pour la promotion de l'art moderne : « Depuis la Libération, visionnaire et pionnière elle-même, elle n'aura eu de cesse de promouvoir les pionniers de l'abstraction géométrique : Mondrian, Picabia, les avant-gardes d'Europe de l'Est tels Kassk ou Stazewdki, les peintres d'Amérique Latine », précise ainsi la ministre dans un communiqué.

 

On doit également à cette experte en matière abstraite, quelques publications pour mieux saisir la complexité de la modernité artistique.

 

Retrouvez Denise René