Disparition de la romancière Muriel Cerf

Clément Solym - 26.05.2012

Edition - Société - muriel - cerf - disparition


Grande voyageuse, Muriel Cerf vient de s'éteindre à l'âge de 61 ans à la suite d'un cancer. Connue du grand public pour avoir publié L'Antivoyage en 1974, cette romancière a parcouru le monde avant même de commencer à prendre la plume.

 

C'est après des études menées à l'Ecole du Louvre que Muriel Cerf avait entrepris de longs périples dans la veine du mouvement hippies au cœur des années 70. Passant de Calcutta au Népal et poussant jusqu'à Bangkok et Singapour, elle vécut ses années aussi comme un voyage intérieur tout au autant qu'extérieur.

 

Après son premier roman autobiographie, L'Antivoyage, salué par la critique, elle entreprit une longue carrière de romancière, publiant un très grand nombre de titres. En 2006, elle fit reparler d'elle en sortant Bertrand Cantat ou Le chant des automates (Ecritures), relatant sa correspondance avec le chanteur de Noir Désir alors qu'il était en prison à Vilnius.

 

Retrouver les livres de Muriel Cerf

dans notre librairie avecDecitre

 

 

 

 

 

 

La ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, a rendu hommage à l'auteur : 

 

Muriel Cerf nous a quittés le 19 mai, dans sa maison d'Eure-et-Loir, à l'âge de 61 ans. 

En 1974, le public découvrait une jeune femme passionnée et passionnante, un véritable écrivain qui dès son premier livre, L'Antivoyage, manifestait une maturité, un sens de la narration, un pouvoir d'évocation poétique immédiatement salués par la critique, mais aussi par un lecteur de très grande valeur, un certain André Malraux. 

Avec ce premier récit, largement inspiré de ce qu'elle avait vu en parcourant l'Asie, l'Inde, le Népal et la Thaïlande, Muriel Cerf montrait aussi une belle lucidité, d'autant plus appréciable que beaucoup d'occidentaux s'étaient alors épris d'un Orient rêvé à bien des égards très différent de la réalité. 

Ce succès éclatant ne fut pas, comme cela arrive, sans lendemain. L'Antivoyage fut au contraire pour Muriel Cerf le point de départ d'un très beau périple littéraire, au cours duquel, roman après roman, elle entraînait ses lecteurs ravis toujours plus loin, dans sa quête de sens et de beauté.