Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Disparition du chanteur et poète polonais Wojciech Mlynarski

Elodie Pinguet - 16.03.2017

Edition - International - Wojciech Mlynarski - poète chanteur - disparition auteur-compositeur


Le chanteur et poète Wojciech Mlynarski est décédé dans la soirée du mercredi 15 mars, à l’âge de 75 ans. Sa famille a annoncé la nouvelle sur les réseaux sociaux. Ses textes en poésie et en chanson étaient très populaires. Il était également un opposant au régime communiste.

 

Via sa page Facebook

 

 

En plus d’être un célèbre auteur-compositeur, Wojciech Mlynarski, était également un poète et un metteur en scène. Né à Varsovie en 1941, il effectue des études de lettres à l’Université de Varsovie.

 

Sa carrière débute dans les années 60, avec le théâtre et la chanson. Dans ses textes de chansons empreints d’humour, Wojciech Mlynarski aborde « de sérieux problèmes sociaux frôlant le domaine politique ». Il devient une image de la « critique intellectuelle légale » du communisme, régime en place à cette époque.

 

Il a popularisé dans le langage politique des expressions qui sont devenues un symbole de « l’opposition tranquille » à un régime totalitaire. Il dit par exemple qu’il faut défendre « quelques petites choses, la culture, l’art et la liberté d’expression », rappelle l'AFP.

 

Sa carrière de chanteur l’a amené à écrire plus de deux mille textes « dont des dizaines sont entrés dans le patrimoine culturel polonais ». Il a réussi à participer à l’évolution de l’opinion publique polonaise grâce à ses chansons. Par comparaison, l’opposition au régime politique a commencé à toucher de larges groupes sociaux dès les années 80, après l’apparition du syndicat Solidarité.

 

En mai 2016, il avait était fait Chevalier des Arts et des Lettres par la ministre de la Culture Audrey Azouley.

 


 

Wojciech Mlynarski a été influencé par des chanteurs français comme Jacques Brel, Charles Aznavour ou encore Gilbert Bécaud. Il a traduit plusieurs de leurs chansons en polonais.