medias

Disparition du philosophe, auteur et poète Michel Cazenave

Antoine Oury - 24.08.2018

Edition - Société - Michel Cazenave - philosophe Michel Cazenave - Michel Cazenave mort


Le philosophe, poète et écrivain Michel Cazenave est mort ce 20 août 2018 à l'âge de 76 ans, apprend-on. Spécialiste de Carl Jung, il avait exploré la biographie et l'œuvre du médecin suisse, en psychologie bien sûr, mais aussi ses études plus spirituelles liées à l'âme. Par ailleurs, Cazenave est l'auteur de nombreux romans et de plusieurs recueils de poésie.


Michel Cazenave, capture d'écran YouTube


 

La revue Recours au poème déplore, sur Facebook, la disparition de l'auteur Michel Cazenave, confirmant une information parue dans les carnets du Monde. Il « fut un fidèle collaborateur de la revue, qu'il avait cessé d'alimenter de ses articles il n'y a guère, trop fatigué pour poursuivre son activité de passeur de mythes et de culture », indique la revue.

 

Né le 9 juin 1942 à Toulouse, Michel Cazenave et sa famille déménagent au rythme des différentes mutations de son père, André Cazenave, inspecteur général du ministère de l'Équipement : Tunis, Verrières-le-Buisson, Nantes, Amiens puis Paris. 

 

Admis à l'ENS-Ulm lettres en 1963, fervent gaulliste, il s'engage en politique tout en multipliant les travaux d'écriture : en 1969, il publie un premier essai, Le philtre d'amour, La légende de Tristan et Iseut, chez José Corti, qui sera suivi par d'autres études de la légende littéraire. En 1994, il signera même une édition du récit chez Albin Michel. Par ailleurs, l'attachement politique au Général de Gaulle et à André Malraux se traduit par plusieurs ouvrages à leur sujet.

 

En mai 1977, Michel Cazenave entre chez France Culture, où il créera l'émission Les Vivants et les Dieux, qu'il produira de 1997 à 2009. Passionné par le travail de Carl Jung, il étudie et écrit des livres sur la psychanalyse, notamment dans son rapport à l'âme. 




 

Michel Cazenave laisse également une importante œuvre poétique.





Commentaires

Quelle tristesse pour ce grand philosophe de la transversalité. Rencontré à plusieurs reprises à Genève et une fois chez moi pour une conférence donnée dans le cadre de l’institut Baudouin. J’ai suivi ces séminaires à Paris avec bonheur,nous fumions notre clope à la pause. Ses émissions à France-Culture m’ont enrichie.

Bien à vous, Fabienne Brunet Versoix. .

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.