Dispositif du CNL pour les auteurs-traducteurs : ce qui change en 2015

Nicolas Gary - 27.01.2015

Edition - Société - dispositifs aides CNL - réforme édition - auteurs traducteurs


Le projet de simplification des dispositifs d'aide recueille un consensus global, avec une attention particulière à porter aux points suivants : passage de trois dispositifs dédiés aux auteurs à deux. Pour les traducteurs, la suppression des crédits de traduction ainsi que l'ouverture du dispositif de bourses aux traducteurs étrangers et aux traducteurs français ont été actées par le Centre et les associations de traducteurs.

 

 

Andrei Kourkov à la librairie Le Divan (Gallimard)

Andreï Kourkov - ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

  • Prenant en compte les inquiétudes exprimées par une partie des présidents de commission et la SGDL quant au relèvement du montant de la bourse de découverte, le niveau de 3500a été maintenu. Sera donc conservée une bourse à la création avec 4 montants (3500, 7000, 14000, 28000 )
  • Accord sur la suppression des crédits de préparation compte tenu du peu demandes et de la redondance partielle avec les missions Stendhal
  • Maintien des crédits de résidences au titre de l'action territoriale. Le dispositif est assoupli : le temps de résidence passera de 2 à 6 mois à 1 à 3 mois et instruction des demandes plus en amont afin de communiquer plus tôt la décision
  • La proposition du CNL de lier l'obtention d'une bourse par un retour vers le public pour contribuer au développement de l'éducation artistique et culturelle a été écartée dans le cadre du groupe de travail
  • L'ouverture aux projets de création numérique est souhaitable avec prise en compte de l'environnement juridique global notamment en matière de contrat d'auteur
  • Les aides d'urgence seront transférées à la SGDL avec son accord à partir de 2015