Distance de sécurité : Amazon en procès pour licenciement abusif

Clément Solym - 14.10.2020

Edition - Justice - distanciation sociale Amazon - procès distance Covid - salariés covid Amazon


La distance de sécurité dans les entrepôts d’Amazon est au cœur d’une poursuite judiciaire. Un ancien employé accuse la firme de l’avoir licencié abusivement. Selon lui, ces représailles interviennent après avoir dénoncé un directeur qui ne respectait pas la distanciation sociale. 



Pour le tribunal fédéral du New Jersey, l’affaire se résume simplement : David J. Bailey, chargé par Amazon d’instaurer les mesures de sécurité auprès des équipes, a été licencié en août. Il s’était plaint, quelque temps auparavant que Kristopher Lauderdale, alors directeur, refusait de maintenir la distance de 2 mètres entre les personnes. 
 
« Le plaignant a également découvert que Lauderdale avait été plusieurs fois dénoncé par différents employés pour violation des règles et de la réglementation. Mais les RH ont ignoré les plaintes ou refusé de les transmettre à la direction », indique le document déposé au tribunal.

Bailey avait été embauché en tant que learning ambassador — un poste qui établit une jonction entre les salariés pour réaliser plus de pédagogie sur les nouvelles mesures. Depuis juin 2019, il a ainsi formé de nouveaux associés, veillé à ce que les anciens associés respectent les normes qualitatives et applique les protocoles d’Amazon.

Or, depuis le 8 avril, le gouverneur du New Jersey a signé un décret ordonnant que 6 pieds de distance soient maintenus entre les personnes. À cela s’ajoutent le port du masque, des gants, et d’autres mesures de sécurité.

Amazon avait demandé à Bailey que ces indications soient scrupuleusement surveillées et mises en place. L’insouciance dont Lauderdale est accusé s’accompagne d’une certaine désinvolture de la part de la direction.

« Les décès et les infections liés au Covid-19 continuent d’augmenter sans relâche et le plaignant a été consterné par l’incapacité de la direction à faire correctement appliquer les consignes d’urgence du gouverneur Murphy », souligne la plainte.

via law 360

photo d'illustration : chriscopley CC 0


Commentaires
Six pieds de distance ? Et pourquoi pas quatre mains et un doigt ?

En français et chez les gens civilisés qui ont adopté le système métrique internationale - dont font partie les États-Unis parait-il ! -, on dirait deux mètres (environ, parce que les mesures absurdes et désuètes du système métrique américains sont particulièrement tordues) LOL
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.