Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

Distributeur de livres : la bibliothèque se débarrasse des sucreries

Cécile Mazin - 09.08.2017

Edition - International - distributeur livres bibliothèque - sucreries barres chocolatées - lecture santé fruits


Les barres chocolatées assaisonnées à l’huile de palme exerçaient jusqu’à lors un monopole incontesté. Puis, de joyeux farfelus ont décidé de remplacer ces horreurs caloriques, en mettant des livres dans des distributeurs automatiques. Depuis, l’initiative fait recette – nettement plus saine – et se propage à travers le monde. 



 

 

Au premier coup d’œil, on se précipiterait volontiers vers une friandise, mais, rapidement, l’estomac serait déçu. Ce sont des livres et des DVD que l’on retrouve dans le distributeur installé au Robert Crown Community Center. 

 

La nouvelle machine de l’Evanston Public Library (Illinois) est opérationnelle depuis le 17 juillet dernier, et fait, de toute évidence, des heureux. Elle dispose d’une capacité de plus de 400 œuvres, uniquement accessibles, pour l’heure, aux usagers de l’établissement. 

 

Les livres sont renouvelés toutes les deux semaines, mais aucun prêt n’est reconductible. Pour la directrice, Karen Danczak Lyons, cette machine de prêt incarne une promesse de changement. « C’est une autre étape dans notre fonctionnement, car nous encourageons les familles à recourir aux services de prêt de Robert Crown. »
 

5 bibliothèques à l’allure atypique 


Les livres empruntés par le biais de cette machine pourront être retournés dans n’importe quel établissement de la collectivité. 

 

À différentes occasions, des distributeurs automatiques de livres se sont implantés dans des bibliothèques, mais également dans les lieux publics. Ainsi, à Singapour, le Goodman Arts Center propose la sienne depuis quelques mois – avec 150 exemplaires de 22 ouvrages différents. 

 

 

 

 

 

Merci à Raphaël Sitbon pour le tip.