Dix années de résistance du livre imprimé face au numérique

Clara Vincent - 19.12.2019

Edition - Economie - marché ventes livres - Rapport NPD Group - Pratiques culturelles lecture


La fin d’année est souvent l'occasion de faire le bilan. À l’approche de la nouvelle décennie annoncée par 2020, le NPD Bookscan, société mondiale spécialisée dans l’analyse de données sur le secteur du livre, vient de publier un rapport sur les meilleures ventes de livres aux États-Unis entre 2010 et 2019.  Du meilleur livre vendu aux évolution des pratiques de lectures, petit retour sur les conclusions de ce rapport. 
 
The future of books - Johan Larsson (CC BY 2.0)


On retiendra tout d'abord que le livre ayant engendré le plus de ventes entre 2010 et 2019 n'est autre que le premier roman de E.L. James, Fifty Shade of Grey. D'abord paru en auto-publication sur la plateforme The Writers' Coffee en 2011, le livre a ensuite été édité par Vintage Books en version papier en avril 2012. Il est publié en France la même année dans une traduction de Denyse Beaulieu chez Jean-Claude Lattès. 

Pour la seule année de sa première parution, le premier tome de la série bat en effet les records de ventes pour l'ensemble de la décennie. Sur les 6,5 milliards de livres imprimés vendus entre 2010 et 2019, il a accaparé à lui seul un total de 15,2 milliards de ventes. Même, la trilogie dans son ensemble occupe les trois premières places sur la liste des 10 meilleures ventes du classement du NDP Group.


Mais cette tendance à la préférence pour le genre romanesque que laisserait supposer le succès de cette série de romance érotique semble cependant être contredite par les chiffres. Le rapport note en effet que les titres relevant de la non-fiction ont attiré davantage de lecteurs au cours de la seconde moitié de la décennie. L'étude révèle que le pourcentage de titres de fiction atteignaient 80% des meilleurs ventes en 2010, pour retomber à 32% en 2019. 

« Cette poussée des consommateurs pour les titres d’information plutôt que la fiction s’est reflétée dans les tendances non fictionnelles plus importantes de la seconde moitié de la décennie — telles que l’augmentation des livres de cuisine, de l’entraide et de la politique — qui ont poussé plus de titres non romanesques dans le top dix », analyse Kristen McLean, de NPD Bookscan.
 

L’imprimé, toujours côté? 


Pour ce qui est des formats, le livre imprimé semble préserver sa première place malgré la présence grandissante du livre numérique sur le marché. En effet, alors que l’imprimé a donné lieu à 6,5 milliards de ventes entre 2010 et 2019, 1,8 milliard ont été dévolues au livre numérique. 

« Au début de la décennie, on s’attendait à ce que les livres électroniques numériques dépassent les ventes de livres imprimés », avance Kristen McLean. « Cependant, les livres imprimés sont restés étonnamment résistants. Après avoir atteint un sommet en 2013, les ebooks perdent chaque année des parts de marché dans les livres imprimés. Pour l’avenir, la croissance des livres audio est une autre tendance qui devrait se poursuivre au cours de la prochaine décennie, alors que les gens passeront une partie de leur lecture à l’écoute sur des appareils intelligents. »

Mais cette résistance du livre imprimé ne traduit pas pour autant une stabilité des pratiques de lecture. Le rapport note en effet que la taille des livres qui ont paru ces dix dernières années accusait d’une baisse du nombre de pages. Et de ce point de vue, c’est bien le numérique qui l’emporte.

 « Nous avons finalement consommé les médias bien différemment à la fin de la décennie qu’au début », précise Kristen McLean. « De plus en plus de formes de divertissement médiatique rivalisent maintenant pour attirer notre attention. En conséquence, les livres imprimés que nous lisons sont plus courts, car le temps libre des consommateurs est plus exigeant, car ils diffusent davantage de vidéos et écoutent davantage de podcasts et de livres audio. »


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.