Dix ans après avoir retrouvé la liberté, Natascha Kampusch publie un nouveau livre

Victor De Sepausy - 23.09.2016

Edition - Société - Natascha - Kampusch - liberté


Entre dix ans et dix-huit ans, l’Autrichienne Natascha Kampusch a vécu un véritable enfer. Tenue enfermée par son ravisseur et tortionnaire Wolfgang Priklopil, elle avait réussi à s’échapper en 2006, après huit ans de captivité. Assistée de deux journalistes, elle avait alors publié un premier livre, 3096 jours. Elle revient avec un nouveau titre, dix ans après avoir retrouvé la liberté, pour raconter sa reconstruction.

 

 

Dans son livre intitulé Dix années de liberté (Lattes, 260 pages, 20,90 €), on découvre aussi toute la duplicité de la relation qu’elle entretenait avec celui qui l’a retenue prisonnière pendant huit ans, rapporte Ouest-France. Si c’était clairement un bourreau, elle ne pouvait s’empêcher de le considérer aussi comme un protecteur, n’ayant d’échanger qu’avec lui.

 

Natascha Kampusch n’a pu s’empêcher également de parler des courriers étranges qu’elle reçoit et ce de façon régulière. Ce sont des hommes qui finalement s’identifient à celui qui fut son bourreau, rêvant au fond d’eux-mêmes de vivre la même expérience.

 

Cette horreur qui lui est ainsi régulièrement présentée la ramène régulièrement à ses années de souffrance alors que son bourreau s’est donné la mort juste après le moment où elle avait réussi à se défaire de sa surveillance constante. Quand elle est allée devant son cercueil, elle s’est dit « J’ai survécu à ce cauchemar et pas toi »


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.