medias

Promouvoir et soutenir la relève littéraire romande, telle est l’ambition du programme "De l'écriture à la promotion" de la Fondation pour l’Écrit du Salon du livre de Genève. Dix nouveaux auteur-e-s suisses entamant leur carrière se sont donc rencontrés à Sion le 22 septembre dernier, pour partager leur expérience, leurs doutes et leurs ambitions avec des écrivains confirmés.
 

De l'écriture à la promotion
ActuaLitté, CC BY SA 2.0


 

Qu’est-ce qu’être un auteur en Suisse ? Comment éviter la panne d’inspiration ? Comment se faire éditer et gérer sa relation avec son éditeur ? Comment gérer son image et faire face à la critique ? Quelles formations pour les auteurs ? Autant de questions pour ne pas dire d’embûches sur le parcours d’un écrivain en devenir auxquelles la deuxième édition du programme « De l’écriture à la promotion » tente de répondre avec succès.

Quelle chance pour les dix espoirs de la scène littéraire romande préalablement sélectionnés en juin, que de pouvoir rencontrer et échanger avec des auteurs tels que Céline Zufferey, Max Lobe, Quentin Mouron, Alexis Jenni, ou encore la directrice de l’Institut littéraire suisse de Bienne, Marie Caffari !

 

Retour sur la première rencontre qui s’est déroulée à Sion le 22 septembre dernier et ce qu’en dit Alexis Jenni, lauréat du Prix Goncourt en 2011, quand on lui demande ce que cela lui a apporté en tant qu’intervenant et si la qualité suffit à elle seule au succès de l’écrit.

 

Offrir un accompagnement suivi
 

« C’est toujours plaisant de devoir formuler à haute voix des choses que l’on vit, mais que l’on ne rationalise pas vraiment, on se comprend mieux soi-même en le disant. Et puis c’est intéressant de devoir répondre à des questions que l’on ne s’est jamais posées, c’est la vertu des jeunes gens ou des nouveaux dans le métier que de voir les choses comme on ne pense plus à les voir. »

 

« Il y a des tas d’obstacles qui peuvent faire l’échec d’un bon texte... alors si quelques conseils peuvent permettre d’éviter des erreurs, des découragements, des blessures, et bien c’est plutôt bon à prendre... »

 

La prochaine rencontre a lieu à Lausanne le 8 novembre prochain avec, notamment, Carine Rousseau, présidente des Éditions Plaisir de Lire et de Delphine Cajeux, responsable éditoriale et relations presse-libraires aux Éditions Slatkine.

Au total six rencontres, à chaque fois dans un lieu dédié à la culture, en présence d’intervenants divers issus du monde de l’écrit, éditeurs, journalistes, blogueurs, libraires, agents, attachés de presse et diffuseurs tous unis pour promouvoir les jeunes écrivains suisses et leur permettre de mieux saisir le fonctionnement parfois mystérieux de la chaîne du livre.

Des publications sont également prévues pour les 10 auteur-e-s dans la Couleur des jours et ActuaLitté, partenaires du programme.
 


Retrouver l'ensemble de notre dossier De l'écriture à la promotion, les auteurs se professionnalisent 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.