Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

Dix libraires francophones invités à découvrir les éditeurs du Québec

Clément Solym - 08.11.2017

Edition - International - salon livre montréal - fellowship libraires rencontres - éditeurs québec édition


Le 15 novembre prochain s’ouvrira le Salon du livre de Montréal, l’occasion de célébrer « les plaisirs de la lecture sous toutes ses formes ». La 40e édition offre également aux professionnels du livre une série de temps de rencontres privilégiées, organisé par Québec Edition – le comité émanant de l’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL).


stand du Québec
L'espace du QUébec au Salon du livre de Genève - ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

 

Cette année, et c’était l’un des enjeux majeurs pour Québec Edition, est en effet organisé un fellowship avec des libraires francophones, avant tout « pour sensibiliser les premiers médiateurs du livre aux ouvrages des éditeurs », expliquait Richard Prieur, directeur. 

 

Ce fellowship s’inscrit dans le cadre du programme Rendez-vous – au cours des années passées, il avait d’abord convié des éditeurs étrangers. « Depuis 2014, Rendez-vous a permis la traduction d’un bon nombre d’œuvres d’ici à travers le monde, notamment en Allemagne, en Argentine, en Chine, en Suède, en Serbie et bientôt en Islande », explique-t-on. 

 

Cette année, les éditeurs invités viennent d’Allemagne, Argentine, Espagne, Finlande, Italie, Mexique, Royaume-Uni et Turquie. Ils expriment une évidente diversité, que ce soit dans des maisons grandes ou petites. Trois d’entre eux prendront d’ailleurs part à une table ronde « Comment les Salons du livre d’ici et d’ailleurs se réinventent-ils ? », prévue le 17 novembre. 

 

En prévision de la présence d’honneur du Canada à la Foire du livre de Francfort 2020, la délégation compte cette année une plus forte représentation d’éditeurs allemands, le pays s’étant engagé à présenter
en 2020 un nombre important de titres traduits en langue allemande. 

Rendez-vous n’innove pas simplement avec l’invitation de libraires francophones : cette année, l’un des volets porte également sur la traduction, toujours avec l’invitation du Canada à Francofort en perspective. En effet, trois traducteurs allemands sont conviés. (plus d'infos)

 

Des libraires venus d'Europe, à la découverte de la littérature québécoise
 

Cette 5e édition de Rendez-vous s’ouvre donc aux libraires, venus de Belgique, France et Suisse : à compter du 11 novembre, ils bénéficieront d’un séjour en immersion, pour se familiariser avec la culture canadienne, mais québécoise en particulier. 

 

En tant que marché d’exportation, l’Europe représente un enjeu commercial pour les éditeurs québécois, avec cette chance d’une proximité linguistique et culturelle. Pourtant, les obstacles ne manquent pas, et fort de ce que Rendez-vous est parvenu à fluidifier les échanges et ventes de droits pour les éditeurs, son pendant avec des libraires peut favoriser un même mouvement.

 

« Les dix libraires invités occupent un poste clé : ils sont soit acheteurs de livres soit propriétaires de leur propre librairie. Tous sélectionnent donc des titres qui seront vendus en librairie... et éventuellement lus par les lecteurs européens », explique Québec Edition. 
 

Marie Montpetit à la Culture : “la tâche risque fort de se révéler délicate”

 

Pour la France, Grégoire Courtois (librairie Olibques, Auxerre), Charlotte Desmousseaux et Étienne Garnier (La vie devant soi, Nantes), Aurélie Garreau (Le monte-en-l’air, Paris) font partie du voyage. Trois libraires suisses et quatre venant de Belgique découvriront Montréal avec eux.