Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Doc Gyneco soutient les salariés du Virgin des Champs Elysées

Clément Solym - 02.01.2013

Edition - Librairies - Virgin - Champs Elysées - Grève des salariés


Tandis que l'ensemble des syndicats de salariés de l'enseigne Virgin (CFTC, CFE-CGC, CGT, FO et SUD) appelle à la grève générale depuis le 29 décembre, des suites de l'annonce par la direction d'une résiliation de bail du magasin des Champs Élysée (voir notre actualitté), le personnel mobilisé a trouvé ce dimanche un allié inattendu... en la personne du rappeur de l'UMP : Doc Gyneco.

 

 

 

 

Alors que les grévistes tentent toujours d'empêcher la fermeture du Virgin Megastore, en dépit de l'annonce faite par leur direction, le mouvement a été rejoint dimanche après-midi par le rappeur. Avec l'accord des militants, la célébrité s'est adonnée à un semblant de conférence de presse.

 

Le chanteur a lancé un appel à mobilisation, notamment adressé aux artistes, contre les fermetures de boutiques dédiées à la commercialisation de biens culturels.

 

Un peu plus tôt au cours de la journée, et déjà le samedi, le chanteur avait annoncé sa volonté de soutenir les salariés de virgin, via son compte Twitter. 

 

 

Face aux caméras, Doc Gyneco a expliqué : « Je suis venu soutenir les salariés du Virgin Megastore, qui eux nous ont soutenus depuis très longtemps. C'est vrai aussi que c'est un haut lieu de la culture française, on peut le dire comme ça. C'est pas un musée, mais c'est où moi j'achetais mes bouquins quand j'étais petit. »

 

Peut-être aussi l'occasion d'un léger règlement de compte pour le rappeur-loveur, qui avait connu une baisse de ventes de ses albums, alors qu'il était sous contrat avec la maison de disques Virgin, qui l'avait signé pour son premier album, en 96, Première consultation. En 2004, le rappeur avait été remercié, face au double déclin de ses ventes et la crise du marché du disque.