Donald Trump veut supprimer les financements des bibliothèques fédérales

Antoine Oury - 13.02.2018

Edition - Bibliothèques - Donald Trump bibliothèques - bibliothèques fédérales États-Unis - bibliothèque fédérale financement


Quelques semaines après son coup de force raté contre un ouvrage critique à son égard, Donald Trump s'en prend de nouveau au livre et à la lecture. La proposition du budget des États-Unis pour l'année fiscale 2019, au rayon des économies à réaliser, évoque ainsi de larges coupes dans les financements accordés aux artistes, à la recherche et aux bibliothèques fédérales.


U.S. Library of Congress - Thomas Jefferson Building Main Reading Room
(Jiuguang Wang, CC BY-SA 2.0)
 


La proposition budgétaire pour l'année fiscale 2019 propose à nouveau, comme en 2018, la suppression des subventions accordées à la National Endowments for the Arts and Humanities, une agence fédérale chargée d'apporter un soutien aux artistes et aux institutions culturelles. Outre cette mesure retoquée par la Chambre des représentants américaine, le président et son administration s'attaquent cette fois aux bibliothèques.

 

En effet, la proposition budgétaire pour 2019 avance que la suppression de l'Institute of Museum and Library Services (IMLS), chargé de superviser et de financer le fonctionnement des musées et des bibliothèques fédérales, « ne devrait pas aboutir à la fermeture d'un nombre significatif de musées et de bibliothèques », selon la proposition du gouvernement.

 

On compte aux États-Unis plus de 1000 bibliothèques fédérales, la plus importante étant la Bibliothèque du Congrès. Mais les coupes budgétaires avancées par l'administration Trump auront aussi un impact sur les archives nationales, les bibliothèques présidentielles ou encore les établissements qui proposent des matériaux adaptés aux personnes empêchées de lire.

 

Par ailleurs, le réseau des bibliothèques fédérales inclut les bibliothèques pénitentiaires et celles des ambassades américaines dans le monde... Autrement dit, c'est un nombre conséquent d'établissements qui verraient leur budget entamé, et un réseau disparaîtrait, par la même occasion. Ce sont 231 millions $ par an que l'administration assure pouvoir dégager avec la disparition de l'IMLS. Le budget 2019 reviendrait également sur le Library Services and Technology Act, signé en 1996, qui inscrivait dans la loi les responsabilités de l'IMLS et la nécessaire adaptation technologique des bibliothèques.

 

Hillary Clinton : “Plus que jamais, nous avons
besoin des bibliothèques”

 

Jim Neal, président de l'association des bibliothèques américaines (American Library Association, ALA), a évidemment déploré une telle proposition de la part du président, sans toutefois se faire trop d'illusions. « Le budget de l'administration pour l'exercice 2019 est déconnecté des besoins réels des Américains et des priorités des dirigeants du Congrès qui les représentent. Le président a mal calculé la valeur de plus de 120.000 bibliothèques à travers l'Amérique, tout comme il l'a fait dans sa proposition de budget pour l'exercice fiscal 2018 », a-t-il indiqué dans un communiqué.

 

Ivanka Trump déclare son amour des bibliothèques...
que son père veut tuer

 

Il poursuit : « Retirer le soutien fédéral aux bibliothèques signifie supprimer des services qui favorisent la réussite, développent la main-d'œuvre et contribuent aux économies locales. Les membres de l'ALA continueront à défendre la valeur des bibliothèques auprès de nos dirigeants élus dans tous les districts du Congrès des États-Unis. Et nous sommes convaincus que nos dirigeants du Congrès continueront de protéger les programmes fédéraux qui investissent dans nos collectivités », assure Jim Neal.


Commentaires

encore une attente contre la pensée et la science, en vain, notre curiosité restera intarissable

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.