medias

Donna Tartt, très discrète lauréate du Pulitzer Prize

Louis Mallié - 17.04.2014

Edition - International - Goldfinch - Donna Tartt - Plon


La lauréate du prix Pulitzer de cette année, Donna Tartt, s'est dite « surprise » par son prix lors d'un entretien téléphonique réalisé par USA Today. Décerné mardi, le prix était donc allé à son roman The Goldfinch, fruit de 11 années de travail.

 

 

The Goldfinch de Carel Fabritius, domaine public

 

 

L'ouvrage n'a pas attendu de recevoir le prix pour être un best-seller. Troisième roman de l'auteure, il a été publié en octobre de l'année dernière. Immédiatement n°5 du classement des meilleures ventes établi par le site USA Today, il s'est maintenu 24 semaines dans le top 30, et a également été sélectionné dans les 10 meilleurs livres de l'année par les éditeurs du New York Times Book Review. 

 

Cet immense succès n'a donc pourtant visiblement pas empêché l'étonnement de Donna Tartt à l'annonce du prix. « Ne seriez-vous pas surpris ? », a-t-elle très naturellement répondu au journaliste du magazine. Et à la question qui visait à savoir si les mots « Pulitzer Prize-winning novelist » attachés à son nom changeaient quelque chose… elle a tout simplement contourné le problème et répondu : « Je suis juste heureuse et ravie. »

 

Quant à savoir ce qu'elle fera pour fêter sa consécration, on n'en tire pas plus : « Je ne sais pas. Je suis sûre que je trouverai quelque chose. » C'est que Donna Tartt semble être une artiste bien avant d'être un personnage médiatique. « Cela me fait bizarre de vous parler au téléphone du bureau d'où j'écris la plupart du temps. En principe, je laisse le téléphone de côté quand je travaille. »  

 

De même, sa discrétion s'est ainsi manifestée lorsque le journaliste a voulu connaître la suite de ses projets : elle a dit travailler sur un autre roman, dont l'écriture pourrait bien prendre tout autant de temps que pour The Goldfinch, mais qu'elle préférait se garder, « même pour ses amis », d'en communiquer un quelconque élément…

 

Quoi qu'il en soit, pour tous ceux qui souhaiteraient en savoir plus sur le thriller, ils peuvent déjà s'affranchir de toute discrétion et trouver le roman traduit chez Plon, ou bien dans sa version originale chez l'éditeur Little, Brown and Company. 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.