Données culturelles : la redevance érigée en principe ?

  • Partager sur Twitter

Victor De Sepausy - 01.08.2015

La Quadrature du Net, organisation de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet, a fait part de son inquiétude quant à la volonté affichée au sein du gouvernement de faire de la redevance le principe même d’accès aux données culturelles. C’est ce qu’analyse aussi le site NextInpact, avec le projet de loi transpostant la directive européenne dite « PSI ».

 

Dans un communiqué, la Quadrature du Net s’étonne déjà de cette décision qui irait « à l’encontre des propositions contenues dans le projet de loi numérique d'Axelle Lemaire et risque de porter gravement atteinte au droit à la libre circulation des connaissances. »

 

 

Et d’ajouter qu’ « alors que le gouvernement avait annoncé la consécration d'un principe général de libre réutilisation des informations publiques, un projet de loi introduit aujourd'hui en conseil des Ministres prévoit de larges exceptions concernant les collections numérisées par les établissements culturels (bibliothèques, archives, musées). Ce texte a pour but de transposer la nouvelle directive européenne relative aux informations du secteur public (PSI).

 

La décision de passer par une loi spécifique est d'autant plus surprenante que ces aspects devaient être traités dans la loi numérique préparée par les services de la secrétaire d'État Axelle Lemaire. Un avant projet de loi ayant circulé ces derniers jours laissaient entrevoir des mesures positives en matière d'accès à la culture et à la connaissance. En effet, ce texte de travail semblait intégrer les données culturelles dans un principe général de réutilisation libre et gratuite, en prévoyant seulement des possibilités limitées de maintenir des redevances. Par ailleurs, il comportait aussi une définition positive du ‘domaine public informationnel’, s'appliquant notamment aux œuvres n'étant plus protégées par le droit d'auteur et interdisant la réintroduction d'exclusivités.

 

Le projet de loi révélé aujourd'hui, qui sera porté par le Secrétariat à la Réforme de l'État et non par Axelle Lemaire, revient sur ces éléments positifs. Il consacre bien un principe général de réutilisation libre et gratuite des informations publiques, mais il réintroduit des dispositions dérogatoires figurant dans la directive européenne. Les institutions culturelles pourront notamment continuer à fixer des redevances de réutilisation pour les images de leurs collections numérisées et les informations associées, en fixant des montants plus élevés que les autres administrations. Par ailleurs, ce projet consacre la possibilité pour ces établissements de conclure des partenariats public-privé de numérisation avec des entreprises, en leur octroyant des exclusivités pouvant excéder une durée de 10 ans, sans limite précise. »

 

La Quadrature du Net s’inquiète donc d’autant plus qu’en 2013, aux côtés de plusieurs associations, elle avait dénoncé les partenariats conclus par la Bibliothèque nationale de France pour numériser ses collections.

 

L’association assure que « le texte présenté aujourd'hui va entériner ces pratiques, qui constituent une véritable expropriation des droits dont bénéficient les individus sur le domaine public. Il va à l'encontre des propositions du CNNum qui avait recommandé d'aligner les données culturelles sur le régime général et de protéger le domaine public. » La ligne du gouvernement sur ce point manque donc cruellement de clarté.

 

 

(Crédits photos : CC BY 2.0 - ActuaLitté)

Pour approfondir

Editeur :
Genre :
Total pages :
Traducteur :
ISBN :

Dossiers Du Canard (Les) N°75 du 01/04/2000

La Folie Internet - L'Envers De La Toile - Neophyte - La Solitude Du Navigateur - Causette - Le Jeu Du +¿chat+" Et Du Mulot - Virus - La Grande Peur Des Epidemies - Fournisseur D'Acces - L'Abonne A Tout Faire - France Telecom - Araignee Sans Partage - Chiffres - L'Ecart Ecran - Jeux - Du Vain Et Des Jeux - Logiciels Libres - Copie Qu'On Forme - Bill Gates - Jours Hard Pour Microsoft - Mouchards - Vol Au-Dessus D'Un Nid De Cookie - Subversifs - Si Ce N'Est Toile, C'Est Donc Son Frere - Addiction - Web Came - Sexe - Les

J'achète ce livre grand format à 16 €

Allemagne : Kobo autorisé à rejoindre l'alliance Tolino

  • Partager sur Twitter

Antoine Oury - 23.01.2017

Le vendeur de lecteurs ebook et de livres numériques Kobo, propriété du japonais Rakuten, s'était donné pour objectif de rejoindre l'alliance Tolino, le consortium du livre allemand pour le livre numérique, à travers une prise de participation. Celle-ci vient d'être validée par l'Autorité de la concurrence allemande.   (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)     Après des rumeurs de rachat de l'alliance Tolino tout entière par Rakuten, les informations s'étaient faites plus précises : Kobo devait racheter « la plateforme technologique Tolino auprès de Deutsche...

Deux préavis de grève déposés par les bibliothécaires parisiens

  • Partager sur Twitter

Antoine Oury - 23.01.2017

Le samedi 17 décembre 2016, les bibliothécaires parisiens avaient terminé l'année sur un mouvement social avec la fermeture de 20 à 30 établissements ce jour-là. En cause, la politique d'ouverture dominicale mise en œuvre par la Mairie de Paris, avec des moyens insuffisants selon les personnels. À l'issue d'une assemblée générale, deux nouveaux préavis de grève ont été déposés.   Le 17 décembre dernier à la bibliothèque Parmentier (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)     L’intersyndicale (CGT, FO, SUPAP, UCP et UNSA) avait invité tous les personnels à...

Il n'y aura pas de film Harry Potter et l'Enfant maudit, c'est compris ?

  • Partager sur Twitter

Clément Solym - 20.01.2017

Quand on dit NON, c’est N-O-N. Et JK Rowling n’aime pas vraiment se répéter... Alors pour faire taire une fois pour toutes les rumeurs qui l’accusaient de comploter un film Harry Potter and the Cursed Child, la romancière a fait... un tweet. Que c’est joli, ces gazouillis...       Bref, depuis la sortie de la pièce de théâtre qu’elle n’a d’ailleurs pas véritablement écrite, les rumeurs, les plus insensées font état d’une nouvelle production cinématographique. Après 25 années de domination potterienne, l’idée que Warner Bros investisse dans...

Kobo poursuit son développement en Afrique du Sud avec Exclusive Books

  • Partager sur Twitter

Clément Solym - 19.01.2017

La filiale ebook de Rakuten a signé un partenariat avec Exclusive Books, librairie d’Afrique du Sud. C’est à Kobo que sera confiée la commercialisation de livres numériques désormais. La migration vers les services de Kobo s’opérera durant le mois de janvier pour l’ensemble des clients actuels.   ActuaLitté, CC BY SA 2.0     Avec un catalogue de 5 millions d’ouvrages revendiqués, Kobo récupérera donc le fichier de clients de Exclusive Books, souligne Ben Williams, le directeur général. Soucieux de se concentrer sur la vente de livres papier, la...

Grand Prix d'Angoulême : Cosey, Larcenet et Ware en lice

  • Partager sur Twitter

Florent D. - 18.01.2017

A l’issue du premier tour de l’élection du Grand Prix qui s’est déroulé du 9 au 15 janvier 2017, les trois auteurs sont retenus pour concourir pour le second tour du vote de désignation du Grand Prix 2017. Alan Moore figurait, à l'issu du premier tour, parmi les trois auteurs plébiscités et bien qu'il soit heureux et fier de cet honneur, il ne souhaite plus participer à la vie publique de la bande dessinée ou recevoir de prix.    Larcenet © Dargaud-Rita Scaglia ; Chris Ware © Jorge Fidel Alvarez-9e Art+ -; Cosey © le Lombard A....

Des livres d'artiste à Bruxelles : Histoires de livres

  • Partager sur Twitter

Cécile Mazin - 17.01.2017

Dédier une rencontre aux livres d’artistes implique d’avoir déjà une certaine idée de ce que peuvent être ces ouvrages. Depuis 2003, le salon Histoires de livres offre à ces œuvres une place spécifique au cœur de Bruxelles. Cette année, le rendez-vous est fixé ces 22 et 23 avril.       « Notre salon a donc pour objectif de permettre au grand public de découvrir toutes les facettes de la création d’un livre d’artiste, ce médium spécifique des arts visuels contemporains ; qu’il s’agisse de livres illustrés, de livres pauvres, de livres...

Un répertoire de 30 millions de documents sur les persécutions nazies

  • Partager sur Twitter

Antoine Oury - 13.01.2017

Le Service international de recherches (International Tracing Service) a annoncé la mise en ligne d'un gigantesque répertoire de ses archives, soit 30 millions de documents relatifs à l'Holocauste et aux persécutions perpétrées par les nazis.   Le Service international de recherches, en 1958 (International Committee of the Red Cross, CC BY-SA 2.0)     Le service de recherches, chargé de conserver et d'archiver les documents relatifs aux persécutions nazies ainsi qu'à leurs survivants, est opérationnel depuis 1943, mais officie en tant que centre de...

Margaret Thatcher éclipse Winston Churchill

  • Partager sur Twitter

Clément Solym - 13.01.2017

Scandale dans le monde des biographies dictionnariales, ou plutôt, des dictionnaires biographiques : la nouvelle édition Dictionary of National Biography est sortie. Et voici qu’elle fait apparaître Margaret Thatcher. Oui, la dame de fer est dans le dico. Mais le scandale n’est pas là.   PROArchives New Zealand, CC BY SA 2.0     Le Guardian a en effet relevé que la première femme à avoir occupé le rôle de Premier ministre du Royaume-Uni dispose de plus de mots que des figures comme Churchill. En effet, seule la reine Elizabeth 1ere ou encore William...

Anime Strike : Amazon bascule dans l'animation japonaise en VOD

  • Partager sur Twitter

Florent D. - 13.01.2017

Les passionnés d’animes se réjouiront de la nouvelle offre d’Amazon : Anime Strike est une offre destinée aux clients Prime, qui pour 5 $, accéderont à une bibliothèque de séries basée sur l’animation japonaise. Il ne s’agit pas à proprement parler d’un nouveau service de streaming, mais d’un canal supplémentaire disponible via Amazon Video.       Anime Strike est toutefois la première marque propre à Amazon, dans son offre à la demande, proposée à travers son service de Chanels. Pour l’heure, évidemment, seuls les États-Unis sont...

Marc Ceccaldi et Xavier Galaup au conseil d'administration du CNL

  • Partager sur Twitter

Antoine Oury - 12.01.2017

Le Centre national du livre (CNL) soutient, grâce à différents dispositifs et commissions, tous les acteurs de la chaîne du livre, et ce sont les professionnels de cette chaîne et l'État qui définissent sa politique, à travers son conseil d'administration. Celui-ci évolue en ce début d'année.   (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)     L'arrêté du 13 décembre, publié dans le Journal officiel de ce 12 janvier, nomme membres du conseil d'administration du Centre national du livre Marc Ceccaldi, directeur régional des affaires culturelles de la région...