Douglas Adams : Pas de Panique, l'hommage en doodle

Cécile Mazin - 11.03.2013

Edition - International - Douglas Adams - hommage - doodle


Il est l'auteur d'une saga délirante et futuriste, dans lequel est mis en scène un Guide de voyage que toutes les maisons d'édition doivent envier. Douglas Adams, né le 11 mars 1952, est aujourd'hui à l'honneur de la page de recherche du moteur Google, avec le traditionnel doodle. Une manière de saluer l'esprit fin et drôle de l'auteur du Hitchhiker's Guide to the Galaxy.

 

 


 

 

Cet auteur de science-fiction à mettre sur le même plan qu'un Terry Pratchett, a sublimé la parodie dans le monde de la SF, avec un feuilleton radio qui est par la suite devenu une trilogie... de cinq livres, parus pour la première fois en 1979. H2G2, Le guide du voyageur galactique, c'est avant tout cela : 

 

Comment garder tout son flegme quand on apprend dans la même journée: que sa maison va être abattue dans la minute pour laisser place à une déviation d'autoroute; que la Terre va être détruite d'ici deux minutes, se trouvant, coïncidence malheureuse, sur le tracé d'une future voie express intergalactique; que son meilleur ami, certes délicieusement décalé, est en fait un astrostoppeur natif de Bételgeuse et s'apprête à vous entraîner aux confins de la galaxie?

Pas de panique! Car Arthur Dent, un Anglais extraordinairement moyen, pourra compter sur le fabuleux Guide du voyageur galactique pour l'accompagner clans ses extraordinaires dérapages spatiaux moyennement contrôlés.

 

Et par la suite, des titres aussi fous que Le dernier restaurant avant la fin du monde, La vie, l'univers et le reste, Salut et encore merci pour le poisson, puis Globalement inoffensive. C'était l'histoire de souris blanches de laboratoire qui conspiraient pour asservir l'humanité, de dauphins intelligents qui ont fabriqué une machine spatiale pour quitter la Terre en urgence, etc., etc..

 

Et le doodle du jour fait référence à l'ensemble des petites choses qui rendent cette fresque si attachante : la serviette, qui est indispensable quand on voyage dans l'espace, le Guide, dont le slogan commercial et très vendeur est ‘Don't Panic', mais également le poisson Babel qui permet de traduire instantanément toute langue de l'univers. 

 

Douglas Adams, décédé en 2001, à l'âge de 49 ans, en Californie, était un féru de nouvelles technologies et un athée convaincu. Son livre a connu la douloureuse adaptation en film - pas si ratée que cela, quand on y pense. 

 

En 2009, pour le 30e anniversaire de la publication du premier tome, nos voisins britanniques avaient décidé de rendre un hommage vibrant et en serviette à Douglas Adams. Et comme les Britanniques sont de grands malades, ils se sont regroupés avec une serviette de toilette - de rigueur - et habillés avec une robe de chambre, sur South Bank de Londres pour témoigner de la résurrection d'un classique hilarant de la SF.