Douglas Kennedy surfe sur l'argent et les marchés financiers

Clément Solym - 15.05.2012

Edition - Les maisons - Douglas Kennedy - Combien - marchés financiers


On le connaissait très bien dans le rôle du romancier thriller, mais bien moins dans celui d'analyste aiguisé de la situation mondiale économique. C'est oublier un peu vite que l'homme est un fin observateur des paradoxes américains, et du puritanisme en premier lieu. 

 

L'Amérique bien-pensante, si pénible, fait partie de ses thèmes de prédilection. Pourtant, sa carrière, qui a débuté par le journalisme pour l'Irish Times, va connaître un court moment d'antigloire, entre 84 et 86.

 

Indépendant, ses critiques ne plaisent pas, et la pièce de théâtre qu'il avait vendue en 1980 à BBC Radio 4 est un échec sur les planches.

 

C'est alors une période de vache très maigre qu'il a connue en dans cette fin des années 90, alors qu'il déménage dans le même temps à Londres.

 

Combien ?

Retrouver ce livre

dans notre librairie

avec Decitre

Alors écrivain sans le sou, âgé de 35 ans, il décide de quitter Londres  londonien pour revenir à New York.

 

« La raison de ce pèlerinage : l'écriture d'un livre de voyage sur l'argent et les marchés financiers. N'y connaissant rien aux actions et aux investissements, notre auteur se lance dans une quête épique, à la poursuite du Dieu argent et de tous ses disciples… » 

 

C'est dans le monde banquier de New York, dans le Wall Street des yuppies, mais également dans la bourse de Casablanca, vaste analogie du souk ou encore dans les salles de marché futuristes et surréalistes de Sydney, de Singapour et jusqu'à Budapest, en pleine transition du communisme à l'économie de marché, qu'il nous fait voyager.

 

Sans oublier Londres, la nouvelle Jérusalem de l'économie…

 

« Une galerie de personnages riches, autant de visages, de masques et d'interprétations de l'argent. Une passionnante comédie humaine qui garde tout son sens aujourd'hui, à une époque où l'argent, même décrié, fascine plus que jamais, en restant le point de référence qui fait tourner le monde. En avoir ou pas, telle est la question… »

 

 

Voici les premières pages de son dernier livre, Combien ?, publié aux éditions Belfond, et traduit de l'anglais par Bernard Cohen. Le titre est proposé pour 14,99 € en version numérique.

 

Cliquez pour agrandir...