Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Dracula ressort de son cercueil un siècle après la mort de Bram Stoker

Clément Solym - 02.10.2012

Edition - International - Dracula - centennaire - publication


Bon sang ne saurait mentir : à l'occasion du centenaire de la disparition de l'écrivain Bram Stoker, les éditions Bragelonne rééditent une suite au plus mythique des récits de vampire, rapporte l'AFP. Le romancier et critique de cinéma britannique, Kim Newman, a ressuscité le célèbre suceur d'hémoglobine dans son livre : Anno Dracula. L'ouvrage est présenté comme un bel hommage au maître du genre, et si celui-ci est à la hauteur, le père créateur du comte immortel ne devrait, lui, pas avoir à se retourner en sa tombe.

 

 

Kim Newman est notamment connu pour ses histoires horrifiques, dont certaines ont été plusieurs fois primées. Son roman Anno Dracula, paru initialement en 1992, a notamment été couronné par un International Horror Guild Award du meilleur roman en 1994, ainsi qu'un  Prix Ozone du meilleur roman fantastique étranger en 1999.

 

L'ouvrage, dans un style gothique, se situe pendant l'ère victorienne et entremêle les références historiques et littéraires. Un univers dans lequel le lecteur croise des personnages réels comme la reine Victoria, Oscar Wilde et Bram Stoker, mais également un certain nombre de célébrités fictives comme le professeur Moriarty, le docteur Moreau et bien sûr... la terreur des Carpates.

 

L'histoire raconte une suite possible à la trame née sous la plume de Bram Stoker en 1897. L'expatrié de Transylvanie, ayant eu le temps de mettre à profit ses dents longues, se retrouve à la tête de l'Empire britannique. Pendant ce temps, un simple mortel, Charles Beauregard, traque un mystérieux assassin à travers les sombres dédales du Londres du XIXe. 

 

Gousses d'ail et crucifix ressortent du placard le 26 octobre...