Droit à la formation professionnelle continue pour les auteurs

Clément Solym - 16.12.2008

Edition - Société - formation - professionnelle - continue


C'est une première en France : 100.000 € seront alloués à titre d'expérimentation à la formation professionnelle continue pour les auteurs franciliens. Ce tour de force résulte d'un travail du MOTif, en partenariat avec les organisations représentant les auteurs, qui a fait adopter un amendement au projet du budget 2009 que présentait Yves Frémion.

Pour rompre avec l'image que traîne l'industrie - une poignée d'auteurs qui vivent de leur plume tandis que les autres peinent - le MOTif précise cependant qu'il ne s'agit pas d'apprendre aux auteurs à écrire. C'est la possibilité « pour des professionnels déjà publiés, de mieux connaître leurs droits et de diversifier leurs sources de revenus en apprenant à maîtriser d’autres techniques d’écriture ou de nouveaux outils informatiques. »

Avec 16.500 salariés, dont 3/4 en Île-de-France, le livre reste une des industries culturelles majeures dans le pays. Sur la région francilienne, on dénombre plus de 1100 librairies, 2000 maisons d'édition ou encore 435 bibliothèques départementales et municipales. « Le chiffre d’affaires du secteur était de 4,1 milliards d’euros en France en 2007. »

Plus de 4000 auteurs affiliés à l'Agessa ou la Maison des artistes pourraient être concernés par cette dotation, pas simplement des romanciers, mais également des traducteurs, auteurs de BD, etc. Pour cette phase d'expérimentation, ils seront une centaine à en bénéficier.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.