DSK et Banon maintiennent leurs versions des faits

Clément Solym - 29.09.2011

Edition - Justice - tentative - viol - dsk


C'est hier que DSK et Tristane Banon se sont retrouvés dans les bureaux de la police judiciaire, à Paris, pour une confrontation que la romancière et journaliste souhaitait ardemment. Mais sans grande surprise, rien n'en est ressorti.

Non seulement DSK maintient sa position - aucune tentative de viol - mais surtout, pas question de présenter des excuses, alors qu'il ne s'est absolument rien passé.
 

Sans leurs avocats respectifs, ils ont tous deux pu être entendus, dans un face à face qui s'organisait jusqu'à présent à travers les médias.

Une confrontation des parties habituelle, explique une source policière à l'AFP et « une procédure assez classique dans la mesure où les deux versions s'opposent ».

Reste à savoir ce qu'il adviendra de cette rencontre, puisque les deux protagonistes maintiennent leurs positions.

Le parquet de Paris devra trancher : soit estimer qu'il y a prescription et classer l'affaire, soit donner le dossier à un juge d'instruction...

Sur sa page Facebook, Tristane reste particulièrement silencieuse.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.