DTC : Le lion Cecil vengé de son dentiste tueur par une licorne

Cécile Mazin - 11.08.2015

Edition - Les maisons - lion chasseur - dentiste chasse - meurtre animal


Le mois dernier, un dentiste chasseur, Walter Palmer, devenait l’ennemi public numéro 1, pour avoir abattu le lion Cecil. Lors d’une séance de safari au Zimbabwe, ou de braconnage, au choix, cet Américain a mis à mort un animal, dans une zone protégée. Une séance de bêtise humaine qu’il a achetée 50.000 $. Son procès a été reporté, mais, sur le net, le bonhomme est déjà condamné. Et dans un livre qui vient de sortir, il a pris cher. 

 

 

Le lion Cecil était la figure du parc national de Hwange, où les visiteurs se rendaient nombreux pour découvrir la bête. Il aura en revanche suffi d’un piège élaboré, d’un arc et d’une flèche pour que notre Nemrod fasse son œuvre. Sauf que la flèche n’a pas tué l’animal, qui aura vécu 40 heures avant d’être achevé, après une traque.

 

Et preuve que les types ne devaient pas être très nets, ils ont tenté de détruire le collier GPS du lion...

 

Bref. L’histoire a beaucoup ému, on le comprend, et l’auteur Chuck Tingle a décidé de venger le lion, a sa manière, en publiant un livre de circonstances : Hunter Dentist Pounded In The Butt By Cecil The Handsome Unicorn. Ou en version française, Le Dentiste chasseur au cul martelé par Cecil, l’élégante licorne.  

 

 

 

Parodique, certes, mais surtout sarcastique, le livre raconte l’aventure du Dr Milber, qui aime « les femmes, son métier de dentiste et tirer sur des créatures sans défense, pour se sentir un vrai mâle avec une grosse b*te ». Et évidemment, Milber traque les animaux illégalement en Afrique.

 

Mais si la fiction se confond avec la réalité, le bon docteur, parti à la chasse à la licorne, va en réalité tomber amoureux de sa proie, et s’apprête à vivre des amours certainement douloureux avec elle. Un futur classique, de 5200 mots, pour 3,22 $. Le texte idéal pour ridiculiser un trou deux balles.

 

Son auteur est spécialisé dans les ouvrages érotiques gay un peu rock’n roll, où l’on trouve par exemple des dinosaures impliqués dans des actes sexuels. Il se présente comme un grand maître du taekwondo, « ceinture presque noire », et a obtenu son doctorat en massages holistiques à l’université DeVry.

 

Chuck aime raconter une histoire « si délicieusement érotique, qui ne peut pas être vécue sans susciter un picotement tranchant, dans le bas de la colonne vertébrale ».