Du livre au cinéma : Turin ouvre une bourse pour aider les créations LGBTQI

Cécile Mazin - 07.06.2017

Edition - bourse écriture LGBT - Querelle Brest Jean Genet - film livre LGBT


Soutenir les projets d’écrivains de moins de 40 ans, pour traiter de sujets ayant trait au monde LGBTQI, voilà qui est à saluer. Et tout particulièrement en Italie, où l’homosexualité même n’est pas nécessairement bien accueillie. En hommage à Jean Genet, la bourse a été baptisée Querelle.



 

 

Le roman Querelle de Brest raconte la vie d’un jeune garçon, beau comme il se doit, et matelot. Ce sont ses différentes aventures sexuelles, homo, qui tisse le cœur de la trame, dans la vie portuaire de Brest. Il fut d’ailleurs adapté au cinéma par Rainer Werner Fassbinder, avec Jeanne Moreau, notamment. 

 

La Borsa Querelle sera pilotée conjointement par le salon du livre de Turin et le Lovers Film Festival, qui vient de fêter sa 32e édition – et se consacre aux productions ayant pour thème la vie LGBTQI. Cette initiative prolonge l’attention portée par le Salon du livre aux liens entre livres et adaptations cinématographiques. Elle consolide « la vocation du Salon que d’élargir et renforcer un réseau de relations avec la diversité culturelle et créative de la ville », assure le vice-président de la Fondazione, Mario Montalcini.

 

Il s’agit par ailleurs de l’un des rares engagements de soutien financier, pour des projets artistiques autour des mondes LGBTQI, en Italie, poursuit Irene Dionisio, directrice du Lovers Film Festival. 

 

Le lauréat se verra attribuer une subvention de 3000 € par le Salon du livre, et un accès aux différents producteurs, pour la 33e édition du festival du film – en vue de son adaptation. L’appel à participation sera officiellement lancé ce 15 juin, lors de l’inauguration. 

 

Le jury sera composé d’Irene Dionisio (directrice de Lovers Film Festival), Savina Neirotti (directrice de TorinoFilmLab), Stefano Boni (responsable de la programmation au Cinéma Massimo), Nicola Lagioia (directeur du Salon du livre) et Walter Vaira, écrivain et biographe Gio Stajano, le premier Italien ouvertement gay et devenu trans.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.