Du Petit prince aux Noces barbares, Gallimard éditeur le plus chroniqué

Nicolas Gary - 12.09.2013

Edition - Les maisons - Classement des éditeurs - Gallimard - réseau social du livre


Le réseau social Babelio vient de mettre à jour la liste des 100 éditeurs français les plus présents sur sa plateforme, dans une étude complète. Avec 100.000 membres constituant un panel de grands lecteurs et avec plus de 5 millions d'ouvrages, plusieurs tendances se dégagent notablement.

 

 

Editions Gallimard Salon du livre de Paris 2013

ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

 

Sans conteste, ce sont les éditions Gallimard qui remportent la palme, avec 686.492 ouvrages chroniques, parmi lesquels on retrouve Le petit prince, L'élegance du hérisson, Fondation, Les vacances du petit Nicolas ou encore les Noces barbares. 

 

S'en suit le Livre de poche avec 589.922 ouvrages, Pocket, avec 360.965 titres, J'ai lu, avec 256.901 titres, et Seuil avec 129.637 livres. Cette forte présence dans le top 5 des éditeurs les plus chroniqués du format poche s'explique assez facilement par un effet de volume. En effet, si en 6e position, on trouve Albin Michel, la 7e place est attribuée à 10/18 - suivent Actes Sud, Flammarion et... Gallimard jeunesse. 

 

« On ne peut pas négliger l'impact de Harry Potter, pour comprendre la présence des éditions Gallimard jeunesse aussi haut dans le classement », précise Pierre Frémaux, cofondateur du réseau social. C'est que l'éditeur jeunesse le mieux classé par la suite n'est autre que... Pocket Jeunesse. De la même manière, Hachette Jeunesse est positionné, avec 59.762 titres, à la 14e place. Bayard, pour exemple, n'est qu'à la 29e place, avec 27.473 titres chroniqués. 

 

Il ne faudra pas non plus s'étonner dans le classement de retrouver les maisons positionnées en tant qu'entité - et non prises à l'intérieur d'un groupe. Un pareil classement aurait rapidement conduit à retrouver les grands noms de l'édition - Hachette, Editis, Gallimard, Albin Michel, Flammation, etc. Ici, l'étude portait sur l'identification des maisons d'édition en fonction de leurs titres. 

 

Pour simple exemple : Glénat possède les éditions Vents d'Ouest, et il aurait été simple de les regrouper sous une seule dénomination, Glénat. Mais dans ce cas, Grasset, Stock, Fayard, et toutes les maisons du groupe Hachette, auraient dû être comptabilisées ensemble, sous la bannière, Hachette. De même, et à une échelle plus large : le rachat de Flammarion par Gallimard...

 

D'étranges rapprochements...

 

Parmi les faits assez amusants, on se rendra compte qu'entre la 41e place, attribuée à Pika Edition (19.744) et la 40e place, qu'occupent les Editions de Minuit, la différence n'est que de... 115 ouvrages. Pareillement entre P.O.L, 73e et les éditions du Rocher, 72e, qui sont dans un mouchoir de poche 7833 et 7898

 

D'ailleurs, l'éditeur jeunesse Bayard est devancé d'une courte tête par Belfond, éditeur de littérature générale, français et étranger. Et pour conclure sur ces dangereuses liaisons, remarquons la proximité de Marabout, spécialisé dans le livre pratique, qui avec 9646 titres prend la 64e place, juste après PUF, le roi de l'essai, avec 10.290 ouvrages.

 

« Tout cela démontre une grande diversité éditoriale, mais également dans les lectures que les membres de Babelio peuvent réaliser », poursuit Pierre Frémaux. La BD, pour sa part, est fortement présente, puisque l'on retrouve les principaux éditeurs du secteur dans le top 20 : 

  • Delcourt 19e
  • Glénat 16e 
  • Dupuis 13e
  • Dargaud 12
  • Casterman 11e 

 

Ici encore, l'effet Tintin peut largement expliquer le bon positionnement de cette maison. Toujours dans la BD, on constate un certain éclatement avec Bamboo en 94e position, Fluide glacial est 89e, L'association est 85e, les Humanoides associés prennent la 78e place et Futuropolis la 77e. On ne retrouvera ensuite que Vents d'Ouest à la 71e place, avec 7915 titres puis Lombard en 39e position et Soleil - qui appartient désormais au groupe Delcourt - à la 35e place. 

 

Enfin, dans le domaine manga, Ki-oon est 86e, Kurokawa, 75e, Tonkam, 56e, Akata 49e, Pika 41e et Kana 34e. Parmi les grands absents de ce classement, on notera tout de même que les éditions Albert René qui ont publié les aventures d'Astérix.

 

Selon les données délivrées par le Syndicat national de l'édition, pour l'année 2012, la littérature comptait pour 638.76 €, avec 110.491 exemplaires - soit 25,1 % des ventes. La bande dessinée, elle, représente 245.572 € de chiffre d'affaires, avec 43.900 titres et tout juste 10 % des ventes totales. En revanche, la jeunesse pèse 20,5 % du secteur éditorial, avec 354.270 € de CA et 90.495 titres. Au cours de cette même année, ce sont 437 millions € de droit d'auteurs qui ont été reversés, tous secteurs confondus, pour un chiffre d'affaires total de l'édition française de 2,771 milliards €.