Du vieux sexe contre du sexe tout neuf : faut bien aguicher

Clément Solym - 14.09.2012

Edition - International - Fifty Shades of Grey - parodie - promotion


Certaines feraient tout pour se faire remarquer. Et quand on officie dans le domaine de la satire, autant pousser le bouchon le plus loin possible. O/R Books fait fort, pour la promotion de 50 Shades of Louisa May, l'une des nombreuses parodies du livre de EL James, 50 Shades of Grey : pour un original envoyé, on vous offre la parodie. Du grand art.

 

 

 

 

Tout aussi sexuellement explicite que la version originale, mais avec Louisa May Alcott en personnage principal, auteure du livre Little Women, publié en 1868. On serait donc dans une veine intermédiaire, en relation avec les adaptations de classiques de la littérature du XIXe siècle, avec des zombies ou d'autres types de créatures fantastiques. 

 

L'éditeur veut faire le buzz, bien entendu : en mettant en scène Louisa May Alcott, figure iconique de la littérature du XIXe, dans des positions lascives et des situations d'un érotisme torride, on joue sur du prémâché. Mais aussi sur des canons esthétiques qui devraient ravir les étudiants ayant planché sur le texte de cette auteure. 

 

On souligne également que le texte est bien plus littéraire que la version de EL James, bien que l'auteur(e ?) ait choisi de rester anonyme, précise le LA Times.

 

Tous ces arguments mis bout à bout font que désormais, le lecteur aguiché aura mordu à l'hameçon. Et il a jusqu'au 5 octobre pour envoyer son vieil exemplaire pourri de 50 Shades, et en échange, il recevra un ouvrage tout neuf de 50 Shades, la parodie. 

 

50 veinards pourront profiter de cette offre, pris au hasard, et cinq d'entre eux recevront un paquet-cadeau spécial. Plus d'informations chez O/R Books