Dunkerque et Saint-Omer : fermeture des librairies Majuscule ce 10 janvier

Nicolas Gary - 10.01.2015

Edition - Librairies - Dunkerque librairie - fermeture - Furet du nord


Deux établissements du Nord de la France allaient fermer leurs portes. Les librairies Demey-Majuscule situées à Dunkerque et Saint-Omer ont vu leur sort réglé le 16 décembre dernier, alors que le tribunal de commerce a scellé le destin des boutiques, placées en redressement judiciaire. 

 

 

Majuscule Demey librairies fermeture DUnkerque Saint Omer 

 

 

Ces librairies-papeteries possédées par Patrick Demey avaient connu des jours meilleurs, et à Dunkerque, l'établissement installé en 1979, place Jean Bart, va laisser un vide. Elle employait 10 personnes, et les difficultés financières constatées depuis 2008 se sont aggravées avec le temps. L'administrateur judiciaire n'a pas souhaité que la dette, manifestement significative, estimaient les gérants, soit renégociée. 

 

En effet, fin 2010, deux autres librairies fermaient leurs portes, à Boulogne-sur-Mer et Bruay, occasionnant 31 licenciements. À Saint-Omer, ce sont quinze salariés qui seront licenciés.

 

Le loyer, bien entendu, comme pour tous les établissements de centre-ville, a accentué le destin de la librairie : 16.000 € mensuels pour occuper l'espace. Voilà un an la chaîne d'établissements, Le Furet du Nord, qui remplaçait le Virgin megastore, redonnait pourtant un souffle nouveau, dans le commerce de produits culturels. 

 

 

La librairie de Saint-Omer sera également fermée, et il ne restera plus que deux établissements, Majuscule, situés à Armentières et Tourcoing. En attendant la fermeture définitive, des soldes sont organisées dans les boutiques, allant jusqu'à 50 % sur les beaux livres, ou la papeterie, évidemment. 

 

Les habitants de Dunkerque ont su témoigner de l'affection qu'ils portaient aux lieux, et aux personnes qui les conseillaient, comme en témoigne La Voix du Nord. « C'est en passant en caisse que j'ai appris que le magasin allait fermer le 10 janvier. Encore un magasin qui ferme à Dunkerque, et en plus un magasin culturel, c'est vraiment très triste », explique-t-on devant les lieux.

 

Même son de cloche pour Saint-Omer, qui fermera ses portes ce 10 janvier également. Les employés des deux boutiques souhaitent bon vent aux libraires qui restent, avec l'amertume de voir disparaître une partie de la vie des deux villes.