Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Durance Luberon Verdon Agglomération : priorité à la lecture publique

La rédaction - 06.12.2016

Edition - Société - lecture publique politique - PACA bibliothèques livres


À l’image de ce que le projet de loi de Finances 2017 a instauré, la lecture publique sera l’un des grands enjeux pour le pays. La communauté d’agglomération Durance Luberon Verdon Agglomération opte également pour une politique forte en faveur de la lecture publique.

 

Un article de l'Arl Paca

ARL PACA

 

Créée au 1er janvier 2013, la communauté d'agglomération Durance Luberon Verdon Agglomération est un établissement public de coopération intercommunale (EPCI). Elle regroupe 26 communes, sur un territoire de 846 km2 où vivent 62 000 habitants, soit près de 40 % de la population des Alpes de Haute-Provence.

 

 

 

Plusieurs pôles gestionnaires constituent la DLVA, dont Culture et Tourisme. Dans le cadre de cet exercice, la collectivité gère le réseau de lecture publique constitué de 20 bibliothèques, avec la médiathèque de Manosque pour tête de réseau.

 

Dès la création de l'EPCI, la compétence Culture - et plus précisément Lecture publique - a été prioritaire.


Une seule adhésion pour un accès à plus de 170 000 documents

 

Aujourd'hui, le réseau compte 160 000 livres, 3 000 DVD, 11 000 CD, 150 abonnements à des revues, 27 salariés et 100 bénévoles. La mise en réseau a permis :


- l'adhésion unique (15 euros par famille),
- la réservation de documents en ligne,
- les prêts et retours indifférenciés,
- un catalogue commun en ligne.

 

Sur le portail http://mediatheques.dlva.fr, développé sous Archimed, les abonnés peuvent accéder gratuitement à une offre musicale en ligne, des livres numériques libres de droits, des ressources pour les enfants ainsi qu'à des fonds anciens.

 

Prochainement, sur ce même outil, seront proposés des formations en ligne (Tout Apprendre) et l'accès à une plateforme musicale (1DTouch).


Des professionnels et des bénévoles

 

Le réseau est composé de 27 salariés formés : 14 à Manosque, 4 à Vinon-sur-Verdon, 4 à Gréoux-les-Bains, 2 à Volx, 2 à Oraison, et 1 à Sainte-Tulle. Excepté les médiathèques de Manosque et Gréoux, l'ensemble des autres structures de lecture publique travaille avec des bénévoles, et une petite équipe de salariés mobiles permet d'assurer la permanence à Valensole.


Trois structures référentes

 

Pour structurer le réseau, trois établissements référents — Gréoux-les-Bains, Vinon-sur-Verdon et Manosque — ont la charge de :


- réceptionner les commandes ;
- assurer le suivi des dépenses ;
- définir la politique d'acquisition communautaire ;
- organiser la circulation des collections et documents dans l'ensemble des bibliothèques de l'agglomération ;
- développer des animations par la mise en place d'une programmation annuelle.

 

Un réseau de lecture publique qui s'étend

 

À Manosque, le Centre Jean Giono et la Maison Jean Giono (achetée récemment par la Ville) sont des équipements intercommunaux intégrés au réseau de lecture publique.

 

Le Centre Jean Giono abrite désormais l'association Éclat de Lire et Les Correspondances de Manosque. La directrice de Manosque, Claire Zahra, assure la direction de l'ensemble de ce réseau y compris ces nouveaux bâtiments.

 

De plus, la médiathèque de Manosque va prochainement accueillir le fonds de livres anciens et précieux légué par le couple Richaudeau : une collection remarquable par son originalité et sa valeur patrimoniale.

 

 

Projet de loi de finances 2017 : “Remettre le livre dans la vie publique”