E-commerce : 7 milliards € dépensés pour les fêtes, le livre pèse 9,1 %

Clément Solym - 17.11.2011

Edition - Economie - internet - croissance - e-commerce


La Fédération ecommerce et vente à distance organisait aujourd'hui une conférence pour présenter les résultats du 3e trimestre. Plutôt excellents. S'appuyant sur les résultats annoncés par 90.000 sites de ventes, la Fevad présente une période en croissance de 2 % en regard du 2e trimestre et 23 % sur un an.


Avec 100 millions de transactions effectuées, pour une moyenne de 91 € (en perte de 1 €), la Fevad annonce également qu'en 2012, on comptera plus de 100.000 sites marchands en France.

 

Internet, forte croissance du commerce

 

« Sur les 9 premiers mois de l'année, les sites leaders du panel ont vu leur chiffre d'affaires progresser de 12 %. Les ventes d'habillement sont en hausse de 13 %, alors que les ventes de produits techniques enregistrent une augmentation de 7 % en valeur », annonce la Fevad dans son communiqué. Avec le tourisme qui affiche une hausse de 16 % de son activité entre janvier et septembre.

 

Le livre, produit qui séduit sur internet

 

En 2010, 8 % des ventes ont été réalisées en ligne, avec 9 millions de Français qui achètent leurs ouvrages en ligne. À cette époque, le commerce de livres papier représentait une augmentation de 800.000 personnes, avec une majorité de neuf - 230 millions de titres.

 

Pour cette période du troisième trimestre, l'institut GfK a assuré que la vente de livres était désormais passée à 9 %, pour cette période. Entre janvier et septembre, l'augmentation est même manifeste, avec 15 % de croissance sur la période.

 

 

 

On compte sur l'année 2011 près de 2,4 milliards € de ventes pour le livre, avec une hausse de 0,4 % sur cette année. Livre qui reste d'ailleurs le seul secteur avec une croissance stable et continue sur internet, passé de 4,6 % en 2007 à 9,1 % sur septembre 2011. Et ce, alors que la croissance est en perte de 1 % offline, entre 2010 et 2011.

 

Le livre représente par ailleurs 50 %µ du CA réalisé sur les biens culturels.

 

 

 

Noël au balcon des cybermarchands

 

Par ailleurs, sur les biens physiques, annonce GfK, internet devrait capter plus de 3,8 milliards € sur l'ensemble de l'année 2011.

 

Durant les fêtes, la Fevad prévoit que les Français dépenseront 7 milliards € en commerce en ligne. Parmi les produits stars de Noël, GfK voit les tablettes, les smartphones, ou les télévisions à écran LED.

Le livre numérique n'est hélas pas abordé par GfK, qui explique simplement que la dématérialisation constitue 8 % du CA des biens culturels sur 2010