E Ink : Rapport financier mitigé pour le troisième trimestre 2014

Julien Helmlinger - 17.11.2014

Edition - Economie - E-Ink - Rapport financier - Encre électronique


La société taïwanaise E Ink Holdings, versant dans la technologie d'écrans à encre électronique, a dévoilé son dernier rapport financier en marge de la conférence des investisseurs. Pour le troisième trimestre 2014, le chiffre d'affaires de l'entreprise a atteint les 132,95 millions $. Il a subi une baisse de 14 % par rapport à la même période en 2013, mais ce bilan représente toutefois une hausse de 6,4 % en comparaison au second trimestre 2013.

 

 

 

Selon le rapport de l'entreprise fondée en 1992, le nombre de commandes concernant la solution d'affichage EPD (Electronic Paper Display) serait resté stable au cours du trimestre. Elles émanent notamment de chez Amazon, Kobo ou encore Sony.

 

Lancée il y a un an environ, la technologie E Ink Carta, dernière génération, est majoritairement utilisée sur les appareils Amazon Kindle Voyage et Tolino Vision 2. Les commandes concernant le Kobo Aura H2O seraient stables, celles liées aux YotaPhone 2 et au SmartBand Talk de Sony en hausse.

 

E Ink a également indiqué que ses bénéfices après impôts ont augmenté de plus de 17 % séquentiellement au cours du troisième trimestre, avec des revenus totaux pour les trois premiers trimestres de 2014 qui s'élèvent à 353 millions $.

 

Les résultats de la société taïwanaise restent très dépendants du secteur des lecteurs électroniques, mais elle tente de pénétrer d'autres marchés, comme celui... du prêt-à-porter.