Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

eBay, sur la voie de l'édition de contenus : raconter des histoires

Clément Solym - 07.05.2014

Edition - Economie - écrivains - site de vente - raconter des histoires


eBay, le site d'enchères bien connu, et devenu plateforme de vente au fil du temps, a toujours refusé la commercialisation de livres numériques. Enfin, avait refusé : dans un partenariat avec comiXology, un système d'affiliation a été mis en place, pour utiliser la plateforme eBay comme un espace de vente. On ne sait d'ailleurs pas comment Amazon, nouveau propriétaire de comiXo, réorganisera cette vente de BD numériques.

 

 

 

 

 

Mais si la commercialisation d'oeuvres ne semble pas intéresser plus que cela la société californienne, cette dernière a compris que la dimension Web mobile ne pouvait plus être exclue. Voire, nous sommes déjà entrés dans l'ère post-mobile, mais à ce titre, l'édition, et la publication, sont des approches devenues essentielles pour chacune des plateformes. 

 

Déjà, comme Facebook ou Twitter, eBay s'est lancé dans le recrutement de rédacteurs et d'écrivains, qui sont en train de changer le site de vente en une sorte de « magazine numérique », explique Devin Wenig, actuel président de l'eBay Marketplace. 

 

Autrement dit, une éditorialisation, avec la production de contenus, est en cours, pour améliorer la présentation des produits, mais également mieux classifier. Et le site est appelé, ajoute Wenig, à développer considérablement son incursion dans le domaine des contenus, pour devenir un retail-publisher, et certainement pas une sorte de réseau social de la vente. 

 

Le commerce de contenu a le vent en poupe, et à la manière d'un livre numérique spécifiquement enrichi, eBay en arrive à prendre position, pour raconter des histoires sur les objets qui sont vendus - au point de publier, prochainement des informations propres à l'entreprise, et des productions comme les infographies, des récits, et d'autres modèles textuels encore définir.

 

« Nous voulons faire venir des gens, issus de communautés, qui sont des prescripteurs, et leur permettre de raconter des histoires sur leur relation d'amour avec eBay, les choses qu'ils font, et presque créer une communauté dynamique, dans certains marchés verticaux », explique Wenig. Autrement dit, on passerait facilement par des recrutements de blogueurs critiques littéraires, pour améliorer les fiches produits des livres ? 

 

Ou à des romanciers, tout simplement, pour aider à mieux conclure des transactions immobilières, en inventant les histoires qui auraient pu avoir lieu dans un immeuble ? D'ailleurs, plusieurs articles proposés renvoient d'ores et déjà vers des sites d'informations, spécialisés dans les comics, par exemple, ou la littérature...

 

Hmm… Aujourd'hui, les gens se servent de leur mobile, précise Wenig, pour acheter, chaque semaine, 12.000 voitures. De quoi comprendre que « le mobile est devenu si important, qu'il est presque ridicule d'en parler ». (via The Atlantic)