Ebook : 69 millions $ à partager entre les clients américains lésés

Clément Solym - 18.10.2012

Edition - Economie - livres numériques - entente - règlement


Amazon avait lancé une première salve d'emails à ses clients, pour annoncer qu'un remboursement leur serait prochainement accordé, dans le cadre du règlement sur les livres numériques. Pour mémoire, les clients qui ont acheté des ebooks entre le 1er avril 2010 et mai 2012 recevront entre 25 cents et 1,32 $, de compensation. 

 

 

 

 

D'autres sociétés ont également communiqué auprès de leurs clients, pour les informer des conditions dans lesquelles ce remboursement allait être accordé. Mais les procureurs des États américains n'ont pas non plus raté le coche. Plusieurs d'entre eux ont emboîté le pas à la firme de Seattle, pour expliquer à leurs contribuables la situation. 

 

« Ce règlement rendra un peu d'argent aux consommateurs de Viriginie, pour leurs achats passés. Cela permettra également d'assurer des prix compétitifs pour les ebooks, à l'avenir », explique Ken Cuccinelli, procureur général de Viriginie. D'autres ne se sont pas privés, soulignant que les clients ayant acheté auprès de Sony, Apple ou d'autres, ont pu recevoir un email similaire, d'ailleurs. En tout, 69 millions $ seront alloués aux clients que le Ministère de la Justice et le lobbying d'Amazon ont déclaré floués.

 

Pour les procureurs, dont la carrière politique importante tout autant que la justice, sinon plus, la communication sur ce sujet est primordiale, pour montrer qu'ils gardent la main sur le sujet. D'autant plus que cette entente est une première dans l'industrie culturelle, et qu'en matière de cursus honorum, les procureurs ont tout à gagner à maintenir la pression.

 

À ce jour, donc, des millions de consommateurs ont reçu des emails ou des courriers pour leur signaler que le règlement était mis en route, et que, même s'il n'était pas encore adopté, allait leur permettre de récupérer quelques sous. Un site a même été mis en place pour renseigner les clients sur les ouvrages et les filiales des groupes d'édition qui ont accepté de se soumettre au règlement. 

 

Si la cour approuve définitivement l'accord, les remboursements n'arriveront cependant pas avant le début de l'année 2013. Dans l'intervalle, l'avis expédié précise également que toutes les demandes concernant cette affaire, peuvent être communiquées avant le 12 décembre. Du reste, ce n'est que le 8 février 2013 que l'audience publique se tiendra pour déterminer le montant précis des remboursements.