Ecole : plus nombreux à avoir une deuxième chance

Clément Solym - 06.07.2009

Edition - Société - E2C - école - deuxième


D'après le Haut commissariat à la Jeunesse, piloté par Martin Hirsh, il y aurait environ 120 000 jeunes entre 16 et 18 ans arrêtant leurs études sans diplôme. C'est pour aider ces jeunes qui ont décroché du système scolaire qu'ont été créées les « Écoles de la deuxième chance », ou E2C, dans le cadre d'un projet européen à l'initiative de l'ancienne Premier ministre socialiste Édith Cresson, en 1995.

Le cabinet du Haut commissariat de Martin Hirsh a annoncé vendredi que le nombre de places dans les E2C d'Île-de-France allait doubler d'ici 2011, apprenait-on de l'AFP. Suite à un accord entre l'État et la région, leur nombre s'élèvera à terme à 2 400. L'État devrait augmenter sa participation budgétaire, pour assurer le 1/3 du financement, autant que la région.

L'ensemble du réseau français ne disposait, fin 2007, que de 4 000 places. Dans le cadre de son « plan banlieues », Nicolas Sarkozy avait souhaité voir « généralisées » les E2C, et il avait promis en avril dernier, lors de son discours sur les jeunes, la création de 7 200 places supplémentaires. Un objectif malheureusement encore loin d'être atteint.

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.