Ecoles : des parents mobilisés contre les réformes en cours

Clément Solym - 24.01.2009

Edition - Société - écoles - primaire - évaluations


Alors que les nouvelles évaluations de CM2 ont eu lieu cette semaine, certaines écoles n’ont pu les mener à bien pour cause d’écoles bloquées. Des parents d’élèves ont occupé des écoles à Toulouse et dans d’autres secteurs de la Haute-Garonne afin de s’opposer à la diffusion des évaluations aux élèves de CM2.

Contre les évaluations en milieu d'année :

Les parents protestent contre les modalités de passage de ces évaluations. Intervenant en milieu d’année, elles portent sur des compétences non encore acquises. En allant plus loin, c’est même la diffusion des résultats de ces évaluations qui pose problème.

Elles risquent, à terme, de provoquer une mis en concurrence des établissements. Pourtant, sur ce dernier point, l’Inspection académique tient à rappeler que la remontée des résultats se fera de façon anonyme.

Des parents mobilisés face aux réformes de l'école primaire :

Même si les vacances de Noël sont passées par là, les parents restent toujours mobilisés contre cette vague sans précédent de réformes pour l’école primaire. Différents collectifs de parents organisaient ainsi une Nuit des Ecoles hier soir. Cette opération s’était déroulée pour la première fois déjà en juin 2008.

Pour dénoncer les actions du ministre de l’Education nationale, le Collectif des parents inquiets d'Athis-Mons s’est joint à cette manifestation nationale. Les parents ont ainsi pu se retrouver dans les groupes scolaires d’Athis-Mons, Grigny, Corbeil-Essonne, Saint-Michel-sur-Orge ou encore Savigny-sur-Orge pour discuter autour des réformes et des actions à mettre en place pour lutter contre les réformes touchant l'école primaire.