Ecommerce : aubaine et répercussion économiques du coronavirus

Clara Vincent - 05.03.2020

Edition - Economie - coronavirus economie plateforme - acteurs numériques - vente ebook Amazon


Le coronavirus n'a pas fini de faire parler, d'autant que la crainte de retombées économiques augmente. Le secteur du livre ne fait pas exception, entre annulation des manifestations littéraires et inquiétudes en librairie avec la redoutable perspective d'un retrait des lecteurs dans les commerces ? Tout porte à croire qu'une fois de plus, la situation profite aux acteurs numériques. 

photo d'illustration - pixabay license


Depuis l’annonce de la propagation du virus par delà les frontières de la Chine, la psychose est de mise chez une grande partie de la population. À quoi s'ajoutent des mesures de préventions de la part des gouvernements qui incitent tout un chacun à sortir de moins en moins. 

Comme l'indique un article de RFI ce 4 mars, ce repli généralisé semble bénéficier aux différents acteurs du numérique. Parmi lesquels les plateformes de vidéo en ligne, tels Netfflix, ou encore les opérateurs de télémédecine proposant des consultations par écrans interposés. 

Pour ce qui est du secteur du livre, les entreprises spécialisées dans la vente de livres en ligne semblent tout autant bénéficiaires. 
 

L'ebook sans peine


En témoignent les données communiquées par Primento, distributeur et diffuseur indépendant d'ebooks basé à Paris. Ce dernier s’est dernièrement intéressé à l’impact sur les ventes de livres depuis la propagation du coronavirus.

Et bien le constat est sans équivoque et peu surprenant : « Le coronavirus dope les ventes de livres », numériques, évidemment. « Chez Primento, alors que février est habituellement moins bon que janvier (- 3 à - 4 % tant en volume qu’en chiffre d’affaires réalisé), les tendances constatées sur les deux premiers mois de cette année sont très différentes, avec une augmentation des ventes d’ebooks de 14,3 % entre la 2e quinzaine de janvier et la 2e quinzaine de février 2020. »

Enfin, parmi les acteurs du numérique liés à l'industrie du livre, nous ne saurions oublier Amazon, à qui l’augmentation de la vente d'ouvrages en ligne induite par la propagation du coronavirus, a toute les chances de profiter largement. 

Les achats à distance sont privilégiés, avec quelques nuances : « Ce changement de comportement dope bien évidemment les achats en ligne et de type « Drive » ou « click & collect » en grande surface, mais aussi les passages en librairies. »
 

Amazon tousse


Mais l'expansion du covid-19 s'est aussi révélée avoir un impact moins reluisant pour le géant du e-commerce. 
Comme le rapportait le 27 février l'agence Reuters, depuis la propagation du virus sur le continent européen, on assiste sur la marketplace d'Amazon à une montée de prix significative. Les gels désinfectants et masques d'hygiène sont les premiers concernés. 

Au point que l’Italie avait lancé une enquête pour lutter contre cette hausse, alors que le pays faisait face à l'arrivée du virus sur son territoire. 

La situation a conduit la plateforme de ecommerce à prendre des mesures pour le moins restrictives : interdire tout bonnement la vente de certains produits. Au cours de ces dernières semaines, plus d’un million a été retiré du site, indique Reuters. 
« Il n’y a pas de place pour des hausses de prix sur Amazon », déclarait une porte-parole d'Amazon dans un communiqué. Et de se référer à la politique de l’entreprise, selon laquelle les informations sur les produits doivent être exactes. Sans quoi, Amazon s'octroie le droit de retirer les offres qui nuisent à la confiance de ses clients. Et ce, y compris lorsque le prix « est beaucoup plus élevé que les prix récents offerts sur ou hors Amazon. »

Omettant de préciser toutefois le seuil exact auquel un article pouvait être considéré comme étant surévalué, signale Reuters. 


Commentaires
Petit changement dans mes commandes e-commerce : annulé Le Mans 66 et Les Misérables et fait une commande Fnac avec les 2 films cités dans leurs éditions Fnac wink + rajouté Papicha et Mouchette et Ulysse (1954) pour avoir le bonus des 10€ cheese



j'espere qu'Ulysse (1954) est bien restauré



Mouchette ( https://www.critique-film.fr/test-blu-ray-au-hasard-balthazar-mouchette/ ) le boulot semble très bien fait



Ces remises seraient tellement les bienvenues pour les livres aussi (sigh)
J'ai pris aussi sur Amazon Les Aventures de Rabbi Jacob en version simple LOL
Toujours dans l'e-commerce : The Oracle Code (Marieke Nijkamp et

Manuel Preitano) n'est toujours pas commandable en e-book question question question



(ils sont casse-pieds chez DC sur comiXology il attendent toujours le dernier moment pour sortir leurs titres, au moins avec Marvel on peut commander avec 3 mois d'avance pas une semaine).
Enfin commandable "The Oracle Code" en e-book (14€ ça fait mal ouch / mais je soutiens)
Il y a une hausse de prix assez chelou sur comiXology (mais le prix de The Oracle Code est identique sur Amazon fr ou com), acheté sur Amazon donc, Flash #750 et Bloodshot (2019) Book 2...



(la hausse ne concerne pas les preco (ouf))
Amazon c'est aligné sur le prix de comiXology (j'ai acheté Flash hier et depuis il a prix sans explication 2€) si Amazon achète en £ j'espere qu'ils se mettront vite à l'€, en attendant je preco plus de Comics mad
Cool Koba Films sort Scott & Bailey : Affaires criminelles S2 début juin (j'aurais donc 2 saisons à voir) merci à Koba.



Nb : il y a la "fiche" de Profilage - Saison 10 sur Amazon ; espérons une sortie rapide.
acheté :

-Le Tatoué : Générique

-The Hanging Tree [feat. Jennifer Lawrence]



merci le e-commerce kiss
Encore des MP3 today :

-Project Sakura Wars 「Geki! Teikoku-Kagekidan」

-Tina Turner - We Don't Need Another Hero (Thunderdome)



Merci Amazon kiss
Achat MP3 (anticipation) :

-Christina Aguilera - Loyal Brave True (From "Mulan")
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.