Ecrits de Malcolm X : ses enfants se disputent l'héritage

Clément Solym - 10.02.2011

Edition - Société - malcolm - heritiers - mémoires


Des écrits inédits de Malcolm X, dont les journaux qu’il tenait l’année précédant son assassinat sont toujours inconnus du grand public à cause d’une discorde de longue date entre les enfants du prêcheur. Ses filles s’accusent d’« irresponsabilité, de déficience mentale, de mauvaise gestion de la succession », qui est évaluée à 1 400 000 dollars.

Un journaliste du New York Times, John Eligon, s’est penché sur cette querelle. D’après lui, tout a commencé quand Betty Shabazz, veuve de Malcolm, est décédée en 1997, « trois semaines après avoir subi de graves brûlures dans un incendie déclenché par son petit-fils ». Aucun testament n’a été trouvé, alors que certains en soupçonnaient l’existence. A l’époque, le garçon de 12 ans avait été placé dans un centre de détention pour mineurs.

La première information rendue publique au sujet de cette succession remonte à 2002, après qu’une collection d’effets ayant appartenu à Malcolm X a été vendue aux enchères à San Francisco. Une de ses filles, Malikah Shabazz, a été accusée d’avoir subtilisé en Floride certains des fameux écrits inédits (lettres, discours, journaux).

Elle aurait entreposé ces affaires, mais oublié de régler la facture ; le travail de son père a donc été liquidé aux enchères, puis racheté par l’État pour la bagatelle de 300 000 dollars. « J’ai interviewé Malcolm X et sa veuve, Betty Shabazz », a déclaré John Eligon, « j’imagine que même eux auraient du mal à croire le tournant qu’a pris leur triste histoire, cinquante ans après sa mort ». (via Mhpbooks)

Le dernier chapitre se déroule à la Cour des successions de Westchester, où trois des six filles de Malcolm X se querellent autour de son héritage. Malika Shabazz accuse ses sœurs Ilyasah et Malaak et leur ancien avocat de « dépenser l’argent de l’État tandis que les biens de leur père croupissent et que la facture du fisc augmente en flèche, à cause des pénalités et des intérêts. Elle a désormais atteint 2 millions de dollars et dépasse désormais la valeur de la succession ».


Crédit photo HipHollywood